Actualités

Un ancien conseiller comme troisième candidat au district d’Iberville

Un ancien conseiller comme troisième candidat au district d’Iberville
Juliette Poireau
le 26 octobre à 11:15

Stéphane Desjardins, un ancien conseiller dans l’arrondissement de Saint-Hubert à la Ville de Longueuil, dépose sa candidature pour le poste de conseiller municipal dans le district d’Iberville au sein de l’équipe de l’opposition officielle, Longueuil Citoyen.

Résident du secteur depuis 28 ans, Stéphane Desjardins a antérieurement été le conseiller municipal d’Iberville pendant huit ans, le président de l’arrondissement de Saint-Hubert durant quatre ans, et membre du comité exécutif de la Ville de Longueuil.

« Je veux que les choses changent pour le quartier d’Iberville. On l’a déjà fait ensemble, et on a réussi. J’ai besoin de votre appui pour faire de notre quartier un milieu sécuritaire où il fait bon vivre, s’éduquer, travailler et se divertir! », a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

L’homme s’est également impliqué au sein de la communauté, notamment comme bénévole à l’école Gaétan Boucher, coach pour soccer Iberville et fondateur du club optimiste de hockey de Saint-Hubert.

Stéphane Desjardins a mentionné à l’émission hebdomadaire Laramée Maintenant sur les ondes de TVRS que « les deux partis l’ont approché », soit celui de la mairesse Sylvie Parent et celui de l’opposition.

Voulant « faire partie d’une équipe », l’ancien conseiller a penché pour l’opposition officielle. Selon lui, « Longueuil Citoyen est l’équipe la mieux positionnée pour mettre un candidat dans Iberville. » Il explique ce choix en dénonçant le salaire trop élevé de la mairesse que « Longueuil ne peut se permettre ».

Pour Stéphane Desjardins, « le rôle d’un élu municipal est de défendre les citoyens au sein du conseil, de faire passer des projets pour son secteur, d’être à l’écoute des citoyens et de répondre à leurs demandes et à leurs questions de façon claire ».

« Moi, je connais la machine, assure le candidat. Si les gens ont des demandes, je vais toujours pouvoir les aiguiller et les conseiller. »

Il s’agit du troisième candidat pour Iberville, les deux autres s’étant présentés en tant qu’indépendants sont Alvaro Cueto et Guy Sauvé.

Bien que ces trois candidats mènent actuellement leur campagne électorale, l’élection partielle pour le district d’Iberville pourrait ne pas avoir lieu. En raison de la pandémie, la décision de la tenue de l’élection revient à la ministre de l’Habitation et des Affaires municipales, Andrée Laforest. La Ville de Longueuil lui a d’ailleurs envoyé une lettre en ce sens.

« Il faut que la ministre des Affaires municipales autorise une élection partielle dans Iberville, parce que les résidents n’ont pas de services. Les gens payent des taxes, ils s’attendent à avoir de l’aide, mais il n’y en a pas », conclut Stéphane Desjardins.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.