Actualités

Fédérales 2021 : Au tour des libéraux de passer par LeMoyne

Fédérales 2021 : Au tour des libéraux de passer par LeMoyne
Les libéraux Marie-Ève Pelchat, Steven Guilbeault, Sherry Romanado et Florence Gagnon.
Juliette Poireau
le 25 août à 11:00

Le ministre libéral du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, a participé à une visite de courtoisie des garages du Réseau de transport de Longueuil (RTL) pour échanger sur l’enjeu de l’électrification des transports, en fin de journée le 24 août.

Il était accompagné de la députée libérale de la circonscription Longueuil—Charles-LeMoyne, Sherry Romanado, de la candidate dans Longueuil–Saint-Hubert, Florence Gagnon, et de la candidate dans Montarville, Marie-Ève Pelchat.

L’équipe de libéraux a eu la chance de monter dans un midibus à propulsion 100 % électrique du RTL qui a procédé au lancement officiel de ces nouveaux véhicules mardi après-midi.

« Nous sommes le premier gouvernement canadien à avoir un programme de financement permanent pour le transport collectif, dans des autobus électriques et dans des infrastructures d’électrification, soulève Steven Guilbeault. D’ailleurs, notre plan de relance verte est le deuxième plus vert de tous les pays du G20. »

Par ces visites électorales, le RTL souhaite les subventions nécessaires du gouvernement fédéral pour assurer la transition électrique de sa flotte, incluant la rénovation et la construction de ses garages.

Campagne électorale

Bien établie dans son comté depuis 2015, la députée Sherry Romanado compte garder son titre : « Depuis mon élection en 2015, j’ai toujours gardé le focus sur les citoyens et citoyennes de la circonscription et je vais continuer à servir la population. J’ai toujours travaillé avec mes homologues provinciaux et municipaux afin de mettre en place de beaux projets ici et j’espère pouvoir encore le faire après le 20 septembre. »

Toutefois, cette course n’est pas gagnée d’avance. En 2015, Sherry Romanado a remporté l’élection d’un peu plus de 4 300 voix contre le bloquiste Philippe Cloutier. En 2019, elle a gagné le comté par 1 320 votes supplémentaires que la bloquiste Cathy Lepage.

Rappelons que la candidate pour le Bloc québécois dans Longueuil-Charles-LeMoyne pour l’élection de septembre est la conseillère municipale Nathalie Boisclair.

Nouvelles candidates

Florence Gagnon est la candidate libérale pour la circonscription de Longueuil–Saint-Hubert. Elle tentera de déloger le député Denis Trudel en misant sur sa volonté de défendre les dossiers du comté.

« Je serais une personne assise à la table des décisions du gouvernement, déclare la candidate. Si je me suis lancée en politique, c’est parce que j’ai constaté qu’on avait beaucoup d’opportunités pour faire avancer les dossiers locaux. Selon moi, être élue, c’est une question de travail, de volonté et d’être à l’écoute des citoyens. »

Dans Montarville, le Parti libéral est représenté par la candidate Marie-Ève Pelchat. Si elle est élue, une de ses priorités sera le logement social et abordable. « Même si certains citoyens peuvent être plus nantis à Saint-Bruno-de-Montarville, cela ne veut pas dire que d’autres n’ont pas besoin d’aide, souligne la jeune femme. La circonscription touche également Sainte-Julie où notre gouvernement a investi pour construire plusieurs unités de logement social et abordable sur le chemin Fer-à-Cheval. »

En lien avec sa campagne, la candidate pense que le bloquiste Stéphane Bergeron a fait son temps, et que la circonscription a besoin de renouveau.

À lire aussi :

Les midibus 100 % électriques du RTL enfin sur la route

Le chef du Bloc québécois de passage à LeMoyne

Élections fédérales : Deux nouveaux candidats dans Longueuil-Saint-Hubert


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.