Actualités

Le chef du Bloc Québécois de passage dans LeMoyne

Le chef du Bloc Québécois de passage dans LeMoyne
IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 20 août à 16:45

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, s’est arrêté cet après-midi dans la circonscription de Longueuil-Charles-LaMoyne en compagnie des députés bloquistes de la région et de la candidate dans le comté, Nathalie Boisclair.

La conférence de presse d’Yves-François Blanchet portait sur l’environnement, alors qu’il souhaite que le Canada plafonne la production et l’exportation du pétrole dans le but que les provinces soient de moins en moins dépendantes à l’industrie pétrolière.

De passage dans la région, TVRS en a profité pour lui demander comment le Bloc Québécois comptait déloger la députée libérale actuelle Sherry Romanado, bien établie dans son comté depuis 2015.

« Nathalie Boisclair a mon entière confiance, déclare Yves-François Blanchet. Elle connaît le territoire et sait ce dont les résidents ont besoin. Je pense qu’il est raisonnable de croire que le Bloc Québécois peut réussir dans Longueuil-Charles-LeMoyne. »

Pour sa part, Nathalie Boisclair se dit confiante : « Mon expérience municipale sera un atout dans cette campagne électorale. Au fil des ans, j’ai réussi à créer un lien de confiance avec la population, les organismes et différentes institutions, en plus d’avoir une bonne connaissance des enjeux du territoire. »

Si elle est élue, sa priorité sera d’ajouter du logement social et abordable dans toute la circonscription.

Yves-François Blanchet était accompagné des députés Denis Trudel, Stéphane Bergeron et Xavier Barsalou-Duval.

Réseau de transport de Longueuil (RTL)

La conférence s’est terminée par une visite de courtoisie des garages du Réseau de transport de Longueuil (RTL) pour parler des enjeux de l’électrification des transports. Rappelons que le RTL possède actuellement cinq midibus 100 % électriques.

L’électrification des véhicules est une volonté connue du RTL, qui souhaite que tous les nouveaux autobus acquis soient 100 % électriques d’ici 2025.

La société de transport compte également 188 autobus hybrides, 8 véhicules de service hybrides pour les superviseurs et 16 bornes électriques destinées aux véhicules de ses employés.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.