Actualités

Qualité de l’eau : Deux installations rivesudoises reconnues par Réseau Environnement

Qualité de l’eau : Deux installations rivesudoises reconnues par Réseau Environnement
Juliette Poireau
le 11 novembre à 10:45

Dans le cadre du 43e Symposium Eau de Réseau Environnement, 25 villes et municipalités québécoises ont été récompensées par trois programmes d’excellence en eau potable.

Parmi les récipiendaires, l’usine régionale de production d’eau de Longueuil reçoit une attestation « 3 étoiles » pour ses installations de traitement d’eau pour le Programme d’excellence en eau potable (PEXEP) — Traitement. L’usine régionale se voit décerner cette attestation pour la troisième fois en trois ans.

« Cette reconnaissance démontre le savoir-faire de nos équipes, qui ont recours aux meilleures pratiques en matière de production de l’eau. Plus encore, cette attestation témoigne de l’engagement soutenu de Longueuil envers la gestion des eaux. La Ville s’est d’ailleurs récemment dotée d’une Stratégie de l’eau, qui lui permettra de faire face aux nombreux défis qui affectent ce secteur d’activité afin d’encore mieux desservir ses citoyens et ceux de l’ensemble du territoire de l’agglomération », a déclaré la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

La Régie Intermunicipale d’Eau potable de Varennes, Sainte-Julie et Saint-Amable a également obtenu « 3 étoiles » pour la qualité de leur eau produite durant l’année dernière.

Rappelons que les attestations du PEXEP-T récompensent les installations de traitement d’eau membres du programme qui se sont démarquées sur trois aspects au cours de l’année 2019, soit la qualité supérieure de l’eau produite par rapport à la réglementation en vigueur, la constance de production, ainsi que les efforts soutenus pour l’amélioration continue des procédés et de leur opération.

De plus, le PEXPEP — Traitement a pour objectif d’assurer, lors du traitement de l’eau, une protection maximale contre toute contamination microbiologique, c’est pourquoi la qualité de l’eau exigée par ce programme est supérieure à celle demandée par les réglementations québécoises et américaines.

Regroupant 26 municipalités, ce sont ainsi plus de 5 millions de citoyens qui sont alimentés par l’eau potable des stations membres du PEXEP-T.

Réseau Environnement a également souligné l’engagement de 10 municipalités impliquées dans le Programme d’excellence en gestion des eaux pluviales (PEXGEP), dont à nouveau la Ville de Longueuil.  

Ce programme a pour objectif de réduire la pression sur les infrastructures de gestion et traitement des eaux et sur les milieux récepteurs et d’encourager les administrations municipales à intégrer la gestion durable des eaux pluviales dans le plan d’aménagement du territoire afin d’améliorer la qualité de l’eau et à en protéger ses usagers.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.