Actualités

Ottawa s’explique sur le refus d’une aide financière à deux organismes longueuillois œuvrant auprès de la communauté noire

Ottawa s’explique sur le refus d’une aide financière à deux organismes longueuillois œuvrant auprès de la communauté noire
Juliette Poireau
le 25 janvier à 15:30

Le ministère de l’Emploi et du Développement social du Canada, responsable du programme Appuyer les communautés noires du Canada, explique les raisons des refus de deux demandes de subvention émises par les organismes longueuillois CÉSUMAS et Sentier de l’espoir.

Le ministère dit s’être attardé sur « la qualité de la demande et sur des considérations relatives à la répartition géographique ». De plus, afin de permettre l’obtention rapide des fonds octroyés, le ministère finance des projets en deux phases, en priorisant les projets de rénovation et d’amélioration. La deuxième phase d’approbation de projets portant sur l’achat d’équipement est en cours et devrait s’achever au cours des prochains mois.

Également, plus de 1 700 demandes d’aide financière ont été effectuées dans le cadre de ce nouveau programme à l’échelle du pays, c’est pourquoi « il n’a pas été possible de financer toutes les organisations admissibles », soutient le ministère.

Initialement, le ministère avait expliqué aux deux organismes longueuillois qu’ils n’étaient pas jugés admissibles au programme sous prétexte « qu’ils n’étaient pas dirigés par des personnes s’identifiant comme noires ». Une intervention erronée, car les responsables de ces deux organismes sont issus de la communauté noire. Une situation dénoncée par le député de Longueuil–Saint-Hubert, Denis Trudel.

En réaction, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen a exprimé son mécontentement sur Twitter : « Permettez-moi d’être clair : le courriel récemment envoyé par mon département aux candidats non retenus pour un financement était complètement inacceptable. »

Il assure avoir exigé une rétraction immédiate et rencontré ses fonctionnaires pour discuter de la manière dont « une telle erreur aurait pu se produire ». Le ministre dit avoir mis en œuvre de nouvelles mesures pour faire en sorte que « cela ne se reproduise jamais », réitérant sa volonté de « continuer à travailler avec les organisations de Noirs canadiens pour améliorer le système ».

L’allocation de fonds pour cet appel de propositions est passée de 3 M$ prévus initialement à 10 M$ pour répondre à la forte demande. Plus de 90 projets ont été approuvés sous condition jusqu’à présent, pour un financement de 7 M$. Ottawa planifie financer près de 200 projets dans le cadre du programme Appuyer les communautés noires du Canada.

De plus, un investissement supplémentaire de 2,6 M$ sera versé à trois intermédiaires, soit Tropicana Community Services, Black Business Initiative et Groupe 3737 pour que les sommes soient redistribuées à des organismes locaux œuvrant auprès des communautés noires pour réaliser des projets de renforcement des capacités.

À lire aussi : 

Deux organismes de Longueuil oeuvrant auprès de la communauté noire se voient refuser une subvention


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.