Actualités

La conseillère longueuilloise Monique Bastien quitte la vie politique

La conseillère longueuilloise Monique Bastien quitte la vie politique
IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 27 avril à 14:00

La conseillère du district du Côteau-Rouge de la Ville de Longueuil et vice-présidente du comité exécutif, Monique Bastien, ne sollicitera pas de nouveau mandat lors de l’élection municipale de 2021.

Après 12 ans en politique municipale, Monique Bastien confie : « Au terme de ce présent mandat, je quitterai la vie politique active avec le cœur empreint de gratitude et le sentiment du devoir accompli. »

Dans une annonce officielle, la conseillère affirme « adorer son rôle d’élue » qui lui a permis de rencontrer et de côtoyer quotidiennement « des gens de cœur qui veillent au développement de Longueuil et de toute la région ».

Elle a également tenu à remercier ses collègues municipaux des 12 dernières années, les partenaires avec lesquels elle a collaboré, son équipe actuelle du caucus d’Action Longueuil et la mairesse Sylvie Parent.

En réaction à cette annonce, la mairesse de Longueuil a déclaré : « Monique et moi partageons une complicité et un grand respect mutuel. J’ai été témoin de son travail et de son implication sans relâche dans ses nombreuses fonctions, particulièrement dans son mandat de vice-présidente du comité exécutif qu’elle a su relever avec brio. Monique a également joué un rôle marquant dans de nombreux dossiers de l’agglomération de Longueuil. […] Merci, Monique, d’avoir été une femme si passionnée de ta ville et de t’y être dédiée avec cœur ! »

Le conseiller et membre du parti Action Longueuil, Tommy Théberge s’est lui aussi exprimé : « Monique a été pour moi une mentore. Elle n’a jamais hésité à partager ses connaissances et son expérience quant aux enjeux sociaux, communautaires et financiers de notre ville et de notre agglomération de Longueuil. J’ai appris beaucoup et je me sens privilégié d’avoir pu servir les intérêts des citoyennes et des citoyens à ses côtés. »

Les dossiers pour lesquels on se souvient de Monique Bastien sont l’accréditation de Municipalité amie des aînés (MADA) pour Longueuil, la mise en place de la Politique en art urbain, la Politique de l’habitation et du logement social, l’élaboration des services de gestion animalière, ainsi que son implication matière de services policiers et d’incendie.

Le gouvernement du Québec l’a d’ailleurs nommée membre et vice-présidente du conseil d’administration de l’École nationale des pompiers du Québec en septembre 2020, tandis qu’elle a reçu le prix Régis-Laurin 2016 pour sa contribution au développement de l’habitation communautaire sur le territoire.

Néanmoins, 12 ans de carrière en politique municipale laissent la place à des bons et des mauvais de coups.

Récemment, l’Office municipal d’habitation de Longueuil (OMHL) a été mis sous tutelle par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) pour des lacunes en matière de gestion ayant des incidences directes sur le bon fonctionnement de l’organisation et sur les locataires.

Monique Bastien étant présidente du conseil d’administration de l’OMHL, elle a été vivement critiquée pour son inaction et sa perte de crédibilité quant à son implication pour le logement social à Longueuil.

À lire aussi :

L'Office municipal d'habitation de Longueuil remercie sa directrice générale

L'Office municipal d'habitation de Longueuil mis sous tutelle

L'Office municipal d'habitation de Longueuil risque d'être mis sous tutelle


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.