Actualités

COVID-19 : Le milieu scolaire en constante adaptation

COVID-19 : Le milieu scolaire en constante adaptation
Juliette Poireau
le 27 octobre à 10:00

Le Centre de services scolaires (CSS) Marie-Victorin publie depuis hier les données relatives à la COVID-19 dans ses établissements. Actuellement, 77 personnes sont infectées, élèves et employés confondus, pour un total de 28 écoles touchées.

« Nous avons toujours communiqué les vrais chiffres lorsque la population nous le demandait, c’est pourquoi on a décidé de tenir un tableau de bord quotidien à la disposition de tous », soutient Marc-André Petit, le directeur adjoint du Centre de services scolaires Marie-Victorin.

Selon les données d’hier après-midi, 65 étudiants et 12 membres du personnel sont atteints de la COVID-19. Parmi les 73 écoles du CSS Marie-Victorin, on dénombre 31 classes fermées et quatre trajets d’autobus suspendus.

Quand des classes doivent fermer, le CSS Marie-Victorin s’active pour offrir des cours à distance dans les 24 heures qui suivent. « Nous avons répertorié les élèves qui n’ont pas accès à Internet et ceux qui n’ont pas de matériel numérique pour les joindre facilement lors d’une fermeture », explique M. Petit. En effet, le CSS s’est doté d’ordinateurs et de tablettes pour les prêter aux jeunes qui n’en ont pas.

Dès lundi, les élèves de 3e secondaire devront, comme leurs confrères de 4e et 5e secondaire, alterner un jour sur deux les cours en présentiel et les cours en ligne. À cette nouvelle, Marc-André Petit n’est pas inquiet : « Le réseau de l’éducation s’adapte et les professeurs développent une expertise dans l’enseignement à distance. Cette mesure va permettre de réduire encore plus les risques de contamination. »

Rappelons que deux écoles secondaires du CSS Marie-Victorin ont dû fermer leurs portes pendant deux semaines, à tour de rôle, selon les recommandations de la Santé publique, soit Gérard-Filion et Jacques-Rousseau. « Ces établissements ont fermé pour des raisons différentes. Nous avons suivi les directives de la Santé publique », assure le directeur adjoint.

« Les élèves et les membres du personnel ont vécu, en quelques sortes, une deuxième rentrée. Une rentrée, c’est très important, c’est accompagné de joies et de craintes, ça ressemblait à ça, on a dû accueillir à nouveau tout le monde », confie Marc-André Petit. Notons que les deux écoles sont désormais rouvertes.  

Bien que la pandémie amène son lot de défis et demande l’adaptation de tous, le CSS Marie-Victorin tient à féliciter les « équipes-écoles qui font tout pour rendre la vie simple à tous les acteurs du milieu scolaire afin de se concentrer au maximum sur la réussite des élèves ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.