Actualités

Victimes de contacts sexuels recherchées

Victimes de contacts sexuels recherchées
Thierry Karsenti fait face à des accusations de contacts sexuels avec une personne âgée de moins de 16 ans.
Juliette Poireau
le 03 mars à 10:20

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) est à la recherche de victimes présumées de Thierry Karsenti, un Brossardois de 52 ans, aussi connu sous le nom de « Thomas ».

Les agents du SPAL ont procédé à son arrestation le 23 février dernier, à la suite d’une plainte formellement déposée en 2019 concernant des infractions d’ordre sexuel commises sur un enfant âgé de 11 ans en 2015.

Le suspect faisait alors l’objet d’un mandat d’arrestation en lien avec ce dossier de contacts sexuels survenus entre 2015 et 2017 dans une résidence privée de Brossard. L’homme fait face à des accusations de contacts sexuels avec une personne âgée de moins de 16 ans.

À la suite de son interrogatoire, les enquêteurs du SPAL pensent que Thierry Karsenti aurait pu faire d’autres victimes. Toutefois, on ne sait pas combien.

Les infractions d’ordre sexuel pourraient être arrivées avant ou après la période pour laquelle le suspect a été arrêté, soit avant 2015 ou après 2017.

Le SPAL ne préfère pas donner plus de renseignements ni sur la façon de faire de Thierry Karsenti pour attirer ses victimes ni sur l’identité des victimes qui était connue ou non de l’individu. « Il faut préserver l’identité de la victime, toute information qui pourrait l’identifier ne peut être divulguée », souligne l’agente Mélanie Mercille.

Le seul détail singulier du suspect, c’est l’usage du prénom « Thomas ». Selon le SPAL, l’homme employait ce pseudo sur Internet et par courriel.

« Il est possible qu’il ait utilisé ce nom pour attirer ses victimes, soutient l’agente Mercille. Sinon, aucun autre signe particulier ne permet de bien le reconnaître. Nous estimons que son âge, son lieu de résidence et sa photo vont nous aider à identifier d’autres victimes, s'il y en a. »

Toute personne détenant des renseignements sur cet individu est invitée à composer le (450) 463-7211 ou le 911. Toutes les informations transmises aux policiers sont traitées de façon confidentielle.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.