Actualités

Varennes : bientôt le début de la première phase de revalorisation du centre-ville

Varennes : bientôt le début de la première phase de revalorisation du centre-ville
Juliette Poireau
le 17 août à 15:50

En se portant acquéreur d’un important terrain de 23 500 pieds carrés se trouvant au cœur de la première phase de réaménagement de son centre-ville, la Ville de Varennes est prête à recevoir les projets des promoteurs.

Il s’agit du terrain vacant de l’ancienne Coop de Varennes, détruite par un incendie en 1997, qui est ensuite devenu une propriété de l’homme d’affaires varennois Normand Chaput.

« Cela fait très longtemps qu’on voulait se porter acquéreur de ce terrain parce qu’il est au centre de la phase 1 du redéveloppement du centre-ville, soutient le maire de Varennes, Martin Damphousse. Sans ce terrain, il était impossible d’amorcer la revalorisation du centre-ville. »

Avec cette acquisition, la Ville de Varennes détient assez de superficies pour recevoir les idées de projets des promoteurs qui souhaiteront investir dans ce secteur.

Néanmoins, seules des infrastructures commerciales et institutionnelles pourront être construites dans cette phase en raison de son emplacement trop proche de la voie ferrée. Aucun projet résidentiel ne pourra donc être envisagé à cet endroit.

Pour choisir les promoteurs, le conseil municipal se basera sur les volontés des résidents de Varennes sur l’avenir de leur centre-ville, exprimées lors d’une vaste consultation publique en 2018.

« On ne veut surtout pas se limiter dans un carcan d’idées préconçues pour s’assurer aussi que les promoteurs soient suffisamment intéressés à déposer des projets qui, pour eux, seront rentables », explique Martin Damphousse.

Le maire affirme toutefois que le conseil « fera le choix qui conviendra le mieux » aux élus, citoyens et promoteurs.

En tout, la Ville de Varennes a investi près de 7 M$ dans l’acquisition de six terrains dans le but de revitaliser le centre-ville, répondant ainsi aux nombreuses demandes citoyennes.  

De ces terrains, quatre immeubles ont aujourd’hui disparu pour laisser place à de nouveaux projets, soit l’ancien restaurant Moris; l’ancien magasin La Source; l’ancien commerce Fleuriste Varennes et l’ancien bar le Bugsy.

Tous ces bâtiments se trouvaient sur la route Marie-Victorin, entre le cimetière et la rue d’Youville.

On apprend que trois autres édifices seront bientôt détruits dans ce même secteur, dont la Vitrerie Landry, l’ancien bâtiment du Meubles Daviau, ainsi que l’ancien restaurant Varennes Pizzeria.

Des négociations se poursuivent entre la Ville et d’autres propriétaires d’immeubles localisés sur la route Marie-Victorin, bien que les programmes municipaux d’acquisition d’immeubles et de soutien aux propriétaires qui souhaitent démolir leurs vieux bâtiments connaissent un grand succès.

Au cours des prochains mois, les élus annonceront de nouvelles acquisitions et présenteront aux citoyens un plan d’ensemble du futur centre-ville. « Nous avons bon espoir que les travaux de la phase 1 s’amorcent au début de l’année 2021 », conclut le maire de Varennes.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.