Actualités

Saint-Lambert : Le porte-à-porte du candidat à la mairie Karl Villeneuve va bon train

Saint-Lambert : Le porte-à-porte du candidat à la mairie Karl Villeneuve va bon train
IMAGE : TVRS / Émission Laramée Maintenant
Juliette Poireau
le 20 mai à 12:00

Le candidat à la mairie de Saint-Lambert, Karl Villeneuve, a entamé un processus de porte-à-porte ce printemps afin d’aller à la rencontre des citoyens et comprendre leurs volontés et leurs désirs pour Saint-Lambert.

Jusqu’à présent, le candidat a résumé cinq de ses porte-à-porte qu’il a effectués un peu partout sur le territoire.

Sur les rues Webster et Victoria dans le Village de Saint-Lambert, Karl Villeneuve a constaté que les aînés du secteur étaient directement affectés par la disparition des dépanneurs du centre-ville. Les citoyens déplorent l’absence de ces petits commerces de proximité qui leur permettraient de se ravitailler plus près de leur résidence. À l’heure actuelle, ces personnes âgées doivent se rendre jusqu’au IGA alors qu’il n’y a aucune toilette publique sur le chemin et que celles de la grande surface ne sont pas adaptées.

Sur les rues de Gascogne et d’Alsace, les citoyens ont fait part de leurs préoccupations du fait qu’il n’y ait pas de corridor scolaire sur leurs rues, ou que celles-ci ne soient pas assez sécuritaires pour leurs enfants. La vitesse des voitures et des autobus est trop élevée selon les résidents du secteur. La rue de Gascogne n’a même pas de trottoirs, ce qui oblige les jeunes à marcher directement dans la rue.

Une situation similaire est rapportée par la population concernant la dangerosité de l’intersection de Stanley et Victoria. Il s’agit d’une intersection qui n’est pas configurée de façon perpendiculaire comme à l’habitude et engendre des risques. « Les citoyens ont été témoins de presque accidents et d’accidents », soutient Karl Villeneuve. Ceux-ci se plaignent aussi de l’état des trottoirs de l’avenue Stanley et de l’insécurité des rues.

Sur l’avenue de Rothesay, la population s’inquiète de la vitesse des automobiles, ainsi que de l’augmentation de la quantité de poids lourds qui prennent ce chemin pour se rendre au IGA, surtout qu’une garderie est présente sur cette rue. Bien qu’un ralentisseur ait été installé, il semble inadéquat.

Et puis, lors de son porte-à-porte sur Saint-Denis et Riverside, le candidat à la mairie a recueilli plusieurs souhaits des citoyens du secteur, dont la mise en place d’une bordure d’arbres aux abords de la route 132 afin de bloquer la poussière et atténuer le bruit, le réaménagement du parc Saint-Denis et le développement d’une piste de transport actif qui sera reliée à la rue Riverside.

Vision Saint-Lambert

Rappelons que Karl Villeneuve a annoncé sa candidature à la mairie de Saint-Lambert au début du printemps. « Mon objectif est de faire de Saint-Lambert une ville innovante en matière de gestion municipale, de sécurité, de qualité de vie », mentionne-t-il.

Sa vision de Saint-Lambert est une ville bien gérée introduisant de la transparence et de l’imputabilité; une ville intelligente grâce à de meilleures pratiques municipales et l’offre de formations aux élus; une ville inclusive qui en fait autant pour les jeunes, les familles et les aînés; une ville saine qui développe l’agriculture urbaine et qui redonne l’accès au fleuve et une ville solide dans son urbanisme et son développement immobilier, dans sa gestion de la circulation et en ayant des installations municipales sécuritaires.

Deux candidats dévoilés

À l’heure actuelle, deux candidats ont été dévoilés dans l’équipe de Karl Villeneuve.

Claude Ferguson se présentera dans le district 2. Actuaire de profession, Claude Ferguson utilisera son expertise, sa passion et son intégrité pour supporter le développement de Saint-Lambert « dans le respect et dans l’action ». Il souhaite développer davantage les services de proximité et offrir un environnement sain et harmonieux. 

Claude Ferguson est l’un des initiateurs du mouvement ÉquiAgglo qui vise à régler le déséquilibre fiscal de l’agglomération de Longueuil qui perdure depuis la défusion des cinq villes liées en 2006.

Louis-Michel Raby sera candidat dans le district 3. À Saint-Lambert, il veut améliorer la qualité de vie des familles et la sécurité des déplacements, encourager la saine gestion des taxes municipales, ainsi que prôner la conservation de l’environnement et de la beauté de la ville.

Lors de son porte-à-porte sur la rue De Boissy, Louis-Michel Raby indique que les citoyens du secteur sont concernés par la vitesse des automobiles ainsi que le fait que les règles d’urbanisme et de sécurité ne sont pas toujours respectées.

Les trois membres de l’équipe de Karl Villeneuve ont adhéré à la Charte du mouvement ÉquiAgglo.

À lire aussi :

Le mouvement ÉquiAgglo mal accueilli par la mairesse Parent


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.