Actualités

RECYC-QUÉBEC finance quatre projets pour réduire la pollution occasionnée par le plastique en Montérégie

RECYC-QUÉBEC finance quatre projets pour réduire la pollution occasionnée par le plastique en Montérégie
Juliette Poireau
le 02 février à 11:00

RECYC-QUÉBEC prévoit une enveloppe totale de 875 000 $ pour financer dix projets visant à réduire le rejet de plastique à usage unique dans l’environnement à travers la province, dont quatre seront élaborés en Montérégie.

L’objectif de cette initiative est de détourner un volume appréciable de matières résiduelles des lieux d’élimination et de limiter la pollution occasionnée par le plastique.  

Les projets subventionnés permettront de mettre en place des solutions de remplacement à ces produits, tandis qu’une large campagne de sensibilisation encouragera les citoyens à diminuer leur consommation de plastique à usage unique reconnu pour polluer les plans d’eau, dont les contenants, les emballages, les bouteilles, les gobelets, les bouchons, les sacs, les pailles, etc.

« L’accompagnement des citoyens dans le changement de leurs habitudes de consommation est un facteur important de réussite », soutient RECYC-QUÉBEC.

Les cafés et restaurants pour l’environnement (CRPE) La Vague viendra en aide aux commerces et restaurants pour qu'ils se dirigent vers une offre de contenants consignés réutilisables pour les commandes à emporter et les livraisons. L’objectif est de remplacer 30 % des gobelets, des contenants et des sacs jetables par des produits réutilisables.

Un Groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement (GRAME) sera également créé en Montérégie afin de faire participer la population dans le ralentissement de la pollution du plastique. En effet, 180 citoyens obtiendront une subvention à l’achat d’un filtre pour diminuer les microfibres vestimentaires dans les cours d’eau, tandis que 20 d’entre eux seront nommés comme ambassadeurs du projet en vue de documenter la démarche et les quantités épargnées. De plus, 300 personnes recevront une indemnité à l’achat de produits hygiéniques réutilisables. L’objectif est de faire chuter annuellement le rejet dans l'environnement de 127 kg de microfibres et 900 kg de produits d’hygiène à emploi singulier pour l’ensemble des ménages participants.

La MRC de Roussillon compte lancer une campagne de sensibilisation à l’attention des citoyens, des institutions, commerces et industries des 11 municipalités du territoire pour les encourager à adopter de meilleures pratiques de consommation, dont la réduction du plastique à usage unique. Lors de l’organisation de prochains événements, une fontaine d’eau mobile sera installée, tandis que des kits de vaisselle réutilisables seront favorisés. La MRC souhaite éviter la consommation de 5 000 bouteilles d’eau avec sa fontaine, 1 250 produits quotidiens grâce à la vente de trousses et 1 000 morceaux de vaisselle avec ces kits réutilisables.

Et puis, le cégep Saint-Jean-sur-Richelieu entend mettre en place plusieurs actions écoresponsables pour restreindre de 15 % les bouteilles d’eau et de 50 % les couverts jetables. Pour ce faire, l’établissement installera un lave-vaisselle, de nouvelles fontaines d’eau et des fontaines de boissons modernes pour favoriser la consommation d’eau et de boissons dans des contenants réutilisables. L’établissement se dotera également de linges antimicrobiens pour écarter l’usage de papiers absorbants jetable. Finalement, plusieurs membres du personnel seront formés aux pratiques zéro déchet.  


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.