Actualités

Record de nouvelles infrastructures prévues au CSS Marie-Victorin

Record de nouvelles infrastructures prévues au CSS Marie-Victorin
Nouvelle école primaire Vauquelin de Longueuil / IMAGE : CSS Marie-Victorin
Juliette Poireau
le 16 avril à 13:30

Le Centre de services scolaire (CSS) Marie-Victorin prévoit un budget de près d’un milliard de dollars sur cinq ans pour réaliser une vingtaine de projets d’infrastructures scolaires, incluant construction, entretien et cours d’école.  

Avec croissance de 1 500 élèves supplémentaires par année, le CSS Marie-Victorin a sans cesse besoin d'espaces afin d’accueillir ces nouveaux enfants. « 1 500 élèves de plus chaque année, ça correspond à la construction de deux nouvelles écoles primaires par année », précise Marc-André Petit, directeur général adjoint du CSS Marie-Victorin.

Une progression qui s’explique notamment par le développement démographique rapide des villes desservies par le CSS Marie-Victorin. L’augmentation des projets domiciliaires entraîne également un besoin de nouvelles écoles sur le territoire. « Dès qu’un secteur résidentiel atteint 2 000 portes, il faut construire une école primaire », affirme Marc-André Petit.

Le CSS Marie-Victorin est le centre de services scolaire qui comprend le plus de projets autorisés par le Plan Québécois des Infrastructures (PQI). « Ce n’est pas banal ce qu’on vit actuellement au CSS Marie-Victorin, c’est sans précédent d’avoir autant de constructions en cours », soutient Christian Couloume, directeur au développement des infrastructures scolaires du CSS Marie-Victorin.

Outre le nombre de projets autorisés, le CSS Marie-Victorin se démarque par sa propre conception de ses établissements scolaires. « On a fait le choix de ne pas utiliser de plan déjà fait pour plutôt faire nos plans nous-mêmes, souligne Marc-André Petit. Notre approche est d’offrir une installation qui répond aux besoins des écoliers, mais aussi de la communauté du quartier. On souhaite que toute la population du secteur puisse bénéficier de notre établissement, c’est pourquoi elle sera consultée avant le début des travaux. »

En ce sens, le CSS Marie-Victorin a décidé de rénover toutes ses cours d’école d’ici cinq ans avec une enveloppe budgétaire de 25 M$ dans le but d’avoir des cours de catégorie A disponibles pour la communauté.

Manque de place

Bien que le CSS Marie-Victorin détienne un nombre record de projets au PQI, ces nouvelles installations sont requises pour répondre à la croissance démographique. « Nos écoles sont pleines à craquer, ces nouveaux espaces sont absolument nécessaires », souligne Christian Couloume.

Pour pallier le manque d’espace, le CSS Marie-Victorin implante des unités modulaires temporaires dans les secteurs qui en ont besoin en attendant la construction de nouvelles écoles. « On n’a plus de place, affirme Christian Couloume. Tous nos établissements qui pouvaient être agrandis sans dépasser 1 000 élèves ont été agrandis. On n’a pas le choix de réaliser ces projets. Actuellement, la croissance des villes va plus vite que notre capacité à répondre à la demande. »

Projets autorisés

À l’heure actuelle, deux nouvelles écoles primaires sont en construction sur le territoire de Longueuil. Il s’agit de l’école Vauquelin, la première école en structure de bois de trois étages au Canada et l’école Sacré-Cœur.

Six projets de construction autorisés sont en cours de conception ou en attente d’un terrain. Le PQI 2019 – 2029 et le PQI 2020-2030 prévoient l’implantation de deux nouvelles écoles primaires à Saint-Hubert et de deux autres à Brossard.

Et puis, le PQI 2020-2030 planifie deux projets d’écoles secondaires à Brossard et à Longueuil.

Les autres projets autorisés sont au nombre de 13 et concernent des agrandissements et du réaménagement de bâtiments existants.  

Finalement, sept nouveaux projets sont en attente d’autorisation au PQI 2021-2031.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.