Actualités

Les organismes communautaires prêts à participer à la vaccination

Les organismes communautaires prêts à participer à la vaccination
Juliette Poireau
le 01 mars à 11:15

En entrevue, le directeur général de la Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil (CDC AL), Martin Boire, confirme que les organismes communautaires du territoire sont prêts à mettre la main à la pâte dans cette vaste campagne de vaccination contre la COVID-19 qui vient de s’amorcer au Québec.

« Les différents centres communautaires et les centres d’action bénévole du territoire vont assurer un lien entre les citoyens plus isolés et la vaccination », explique Martin Boire.

En effet, les organismes vont jouer un rôle important de sensibilisation auprès des populations vulnérables, en plus de les aider à prendre leur rendez-vous pour se faire vacciner et parfois de les accompagner à la clinique.

Toutefois, Martin Boire soulève que le transport bénévole connaît certaines difficultés, car la plupart de ces services étaient effectués par des personnes âgées. Il s’agit donc d’une aide que les organismes offrent moins.  

Actuellement, la CDC AL et d’autres organismes sont en train de développer des brigades d’intervenants communautaires, de citoyens bénévoles et d’employés afin de rencontrer les personnes plus isolées, en porte à porte, pour les référer aux services sociocommunautaires en fonction de leurs besoins, ainsi que de les informer sur les mesures sanitaires, le dépistage et la vaccination.

Avec une population de plus de 430 000 habitants dans l’agglomération de Longueuil, Martin Boire estime un besoin d’une vingtaine de brigades de deux personnes pour rejoindre le plus de monde possible. Néanmoins, les individus qui composeront ces brigades doivent d’abord être recrutés, puis formés, pour être capables de détecter la détresse chez les citoyens, de les référer auprès des organismes qui répondront à leurs besoins et de les informer de manière adéquate.

Cette initiative vient du projet collectif C3 — Communication, Collectif et Communauté — Grand Longueuil qui vise à favoriser l’accessibilité et la connaissance des services communautaires de l’agglomération de Longueuil auprès de la population.

« On est conscient que la sortie de la crise actuelle passe par la vaccination. Tant et aussi longtemps qu’on ne sera pas vaccinés, les différentes problématiques vont continuer d’être exacerbées par la pandémie », souligne Martin Boire.

Selon lui, la pandémie a accentué les difficultés rencontrées par les populations vulnérables. En prenant l’exemple de la crise du logement, qui est un enjeu réel depuis plusieurs années dans l’agglomération Longueuil, Martin Boire explique : « En temps normal, c’est déjà difficile de vivre dans un logement trop petit, insalubre ou avec une famille à conflits, et avec le confinement, c’est pire. »

À lire aussi :

Lancement du projet C3 : Communication, Collectif et Communauté des organismes communautaires de l'agglomération de Longueuil 


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.