Actualités

L’ensemble de la Montérégie passe en zone rouge

L’ensemble de la Montérégie passe en zone rouge
Juliette Poireau
le 14 octobre à 16:30

Dès vendredi 16 octobre, à minuit une, l’ensemble du territoire de la Montérégie passe au palier d’alerte maximale, ou zone rouge, en raison d’une progression significative du taux de contamination à la COVID-19 dans la région.

Le passage en zone rouge concerne toutes les municipalités desservies par un des trois Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) de la région.

Dans une intervention sur la situation de la pandémie publiée en direct sur Facebook, la directrice de la Santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier, a expliqué que certaines régions vivaient une baisse ou un plateau du taux de contamination, mais pas la Montérégie. Au contraire, « la Montérégie est une des pires régions quant au taux de contamination ».

Dans les dernières 24 heures, on compte 181 nouveaux cas de COVID-19 dans la région, portant le total à 12 956 cas confirmés depuis le début de la pandémie. Le nombre de morts s’élève à 644.

La Direction de la santé publique de la Montérégie a également recensé près de 130 éclosions dans les dernières semaines, soit le double du chiffre inventorié à la fin du mois de septembre.

« On recense de plus en plus d’éclosions dans les milieux de travail, dans les rassemblements et dans les milieux de vie pour aînés. La contamination se rapproche des personnes vulnérables, ce qui est inquiétant », a mentionné Dre Loslier.

La décision de passer l’ensemble du territoire en zone rouge permet d’éviter les déplacements vers d’autres MRC qui seraient toujours en zone orange. « C’est une mesure de prévention qui vise à protéger toute la population », assure la directrice de la santé publique de la région.

Dès vendredi, toutes les mesures sanitaires qui s’appliquent au palier d’alerte maximale devront être respectées, notamment l’interdiction de se rassembler à l’intérieur, comme à l’extérieur. Également, les bars, les restaurants, les salles de spectacles et les salles de conditionnement physique devront fermer. C’est seulement à partir du lundi 19 octobre que les étudiants devront porter le masque en tout temps dans les établissements scolaires et que les activités parascolaires seront suspendues, ainsi que la pratique de sport d’équipe.

« On ne peut pas s’attendre à revivre la même normalité après le 28 octobre, on ne reviendra pas en arrière comme avec les mesures de cet été. Selon la situation épidémiologique, il y a certaines choses qui demeureront interdites, bien que certaines permissions pourraient revenir », soutient le Dre Loslier.

Appel à la solidarité

La directrice de la Santé publique de la Montérégie appelle les Montérégiens à être solidaires en respectant les mesures, mais aussi en étant présents pour leurs proches vivant seuls.

Constatant un ton plus négatif de la part des citoyens, dont certains critiquent les mesures sanitaires et doutent de la gravité de la COVID-19, Dre Julie Loslier confie : « Ce n’est pas tout le monde qui a eu un proche victime de complications ou décédée, mais moi ça a été mon cas. Tout ce qu’on fait, c’est pour éviter que plusieurs personnes vivent ce genre d’expériences. Il ne faut pas que le virus nous divise, je pense que c’est plutôt une occasion de faire preuve de solidarité pour passer à travers cette crise. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.