Actualités

La Rentrée en beauté : 543 sacs à dos confectionnés

La Rentrée en beauté : 543 sacs à dos confectionnés
Juliette Poireau
le 25 août à 15:00

Jusqu’à présent, l’initiative la Rentrée en beauté de la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie a permis de confectionner près de 550 sacs d’école qui seront distribués aux enfants défavorisés de la région.

Depuis 12 ans, la Rentrée en beauté aide au minimum 500 enfants par année en leur offrant un sac à dos et du matériel scolaire neufs. Néanmoins, la directrice générale de la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie, Suzy Roy, assure que l’organisation pourrait en concocter près de 800 pour répondre à la forte demande.  

« On remarque une augmentation des demandes chaque année. On aide au moins 500 enfants annuellement, mais on pourrait facilement en rejoindre 300 de plus », confie-t-elle.

Cette année, avec le contexte de la pandémie de COVID-19, plusieurs ménages ont connu des pertes d’emploi, ce qui a accentué le nombre de familles vivant avec des besoins financiers.

Bien que la rentrée scolaire soit à nos portes, la collecte des sacs d’école n’est pas terminée pour autant. Suzy Roy explique : « Ce n’est pas parce que la rentrée arrive bientôt qu’il n’y a plus d’enfants dans le besoin. Il y a toujours preneur. »

Ainsi, par cette initiative, la Fondation souhaite aider les familles qui n’ont pas le budget pour acheter tout le matériel scolaire des enfants. « La rentrée scolaire, ça coûte très cher. On parle d’au moins 100 $ par enfant, donc certaines familles ayant plusieurs enfants n’ont pas le budget », détaille Suzy Roy.

D’autres programmes

La Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie s’implique dans l’éducation, l’intégration sociale et la santé des mineurs en difficultés de la région.

« En Montérégie, se sont 750 enfants abandonnés qui sont placés sous ordonnance du tribunal de la jeunesse. Ils sont âgés de 18 ans et moins et vivent dans des centres jeunesse. Notre mission première est de les accompagnés dans leur cheminement personnel et d’avenir », mentionne la directrice.

Par exemple, le Projet Clé vise à soutenir des jeunes qui désirent poursuivre leurs études postsecondaires, en leur offrant, entre autres, un soutien financier pour les frais scolaires, l’appartement et la nourriture, en plus de les jumeler avec un mentor qui les supportera tout au long du projet.

Le Fonds Bégin-Maîtres Cube donne accès aux jeunes en difficulté à des soins de santé spécialisés en ergothérapie, orthophonie, psychothérapie, etc.

Et puis, le Fonds Daddy Cool a contribué au développement et au bien-être de plus de 250 jeunes, et favorisé leur intégration sociale, par le biais d’activités socioculturelles et sportives dans leur communauté, comme tous les enfants de leurs âges bénéficiant d’un appui familial.

« Nous ne sommes pas des professionnels, la Fondation aide au financement des établissements qui prennent soin des enfants défavorisés et délaissés. Il faut reconnaître l’engagement et le dévouement des intervenants pour la réussite de ces jeunes », conclut Suzy Roy.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.