Actualités

La femme politique Carole Lavallée est décédée

La femme politique Carole Lavallée est décédée
Juliette Poireau
le 29 mars à 16:00

L’ex-députée bloquiste Carole Lavallée est décédée à l’âge de 67 ans, vendredi 26 mars, à la suite d’une longue maladie, aux côtés de son amoureux, en soins palliatifs. Femme politique connue de la Rive-Sud, de nombreuses personnes ont pris le temps de lui rendre hommage.

Carole Lavallée a été députée de Saint-Bruno–Saint-Hubert durant trois mandats, et était connue pour son militantisme pour l’indépendance du Québec.

De 2014 et 2020, elle fut la dernière présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin.

Plusieurs personnalités publiques rivesudoises ont tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux, à la suite de la divulgation de cette triste nouvelle.

Le chef actuel du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet a prononcé quelques mots à la Chambre des communes alors qu’il était au courant de l’état de santé de Carole Lavallée qui se détériorait : « Un exemple extraordinaire d’engagement politique, c’est Carole Lavallée. Attachée politique, directrice des communications, cheffe de cabinet, députée de Saint-Bruno–Saint-Hubert pendant trois mandats, présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin et toujours, profondément militante. Carole a connu tous les aspects de l’engagement politique. Avec un esprit affûté, un sens de la répartie dévastateur, un flair hors du commun : Carole est une femme politique exceptionnelle. Comme porte-parole du Bloc Québécois en matière de patrimoine, elle a rassemblé le milieu culturel dans son combat pour le respect des droits d’auteurs. Elle en a gagné des batailles! Au nom du Bloc Québécois, aux noms de beaucoup de Québécois, et en mon nom personnel je tiens à te dire “merci pour ton travail, merci d’être dans nos vies” ».

Son collègue à la Commission scolaire, David Miljour, a mentionné sur Facebook, sa tristesse. Pour lui, « Carole Lavallée a été d’un soutien inimaginable pour la communauté », en plus de l’avoir lui-même beaucoup supporté et inspiré.

« C’était une femme de caractère, écrit-il. Une femme de décision. Terriblement intelligente et qui avait une dévotion si inspirante. Dans notre parcours scolaire, elle avait une seule ambition : diplômer des jeunes. Contribuer à l’avenir. Toujours innover. Elle répétait si souvent, et avec raison : “notre priorité prioritaire est d’améliorer le taux de diplomation des élèves.” Flexible dans les moyens, mais rigoureux dans les résultats. »

La conseillère municipale Nathalie Boisclair a aussi démontré ses salutations à la femme qu’était Carole Lavallée : « Mon implication au Bloc Québécois aura débuté comme bénévole lors de sa première élection dans notre comté en 2004. Son travail et sa détermination auront certainement contribué à motiver plusieurs femmes à oser faire le saut en politique. C’est souvent dans les exemples offerts que se reconnaissent les futures candidates. »

Pour la députée indépendante de Marie-Victorin, Catherine Fournier, Carole Lavallée était « une femme au très grand cœur qui a mené plusieurs des combats de notre communauté ».

D’autres personnes ont manifesté leurs hommages envers cette Longueuilloise impliquée dans la communauté.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.