Actualités

Huit maires de la Rive-Sud élus sans opposition

Huit maires de la Rive-Sud élus sans opposition
Hôtel de ville de Varennes / IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 04 octobre à 10:00

Dans le cadre des élections municipales, huit candidats à la mairie de la Rive-Sud savent déjà qu’ils occuperont le poste de maire au lendemain du 7 novembre, jour du scrutin.

C’est le cas de Jean Martel, maire de Boucherville depuis 2009, qui représenta à nouveau les citoyens pour quatre ans, soit pour un quatrième mandat. Jean Martel et les huit membres de son équipe Option citoyens citoyennes ont tous été réélus sans opposition.

À Varennes, le maire Martin Damphousse a lui aussi été réélu sans opposition. Il s’agit du quatrième mandat de M. Damphousse qui a été élu à la tête de la ville une première fois en 2009. Néanmoins, aucun membre du Parti durable – Équipe Damphousse n’a été élu sans opposition, car les huit districts de Varennes comptent aussi des candidats indépendants.

À Saint-Amable, le maire Stéphane Williams, qui en est à son second mandat, et les six membres de son parti Vision équipe – Stéphane Williams sont tous élus sans opposition. Les citoyens de Saint-Amble connaissent donc déjà leur prochain conseil municipal.

Un scénario similaire à Verchères où le maire Alexandre Bélisle et trois conseillers sortants ont été réélus sans opposition, en plus d’une nouvelle candidate dans le district 1. Seuls les résidents de deux districts auront à voter pour un représentant cette année. Il s’agit du quatrième mandat pour M. Bélisle qui a été élu pour la première fois en 2009.

Les résidents de Calixa-Lavallée connaissent eux aussi déjà la composition de leur futur conseil municipal alors que le maire Daniel Plouffe et les seuls candidats annoncés sont tous élus sans opposition. Toutefois, le prochain conseil comporte trois nouveaux visages. Daniel Plouffe entamera son troisième mandat le 8 novembre 2021.

À Carignan cette fois, seuls le maire actuel Patrick Marquès et deux membres de son parti Pro-citoyens – Équipe Marquès ont été élus sans opposition. Les quatre autres districts comprennent plusieurs candidats indépendants. Il s’agit du deuxième mandat accordé à Patrick Marquès.

Seuls les résidents de deux districts de McMasterville auront à désigner leur représentant au jour du scrutin, étant donné que le maire Martin Dulac est réélu sans opposition, ainsi que quatre autres candidats. Pour l’instant, deux nouveaux visages se sont ajoutés au prochain conseil municipal. Martin Dulac en sera à son second mandat au lendemain du vote.

Finalement, le maire Normand Teasdale de Saint-Mathieu-de-Beloeil est lui aussi réélu sans opposition dans sa municipalité. Trois membres de son parti Équipe Teasdale sont aussi déjà élus, alors que les résidents des trois autres districts devront se déplacer aux urnes pour choisir un membre du parti du maire ou un indépendant. Il s’agira du deuxième mandat de M. Teasdale.

Les citoyens des autres villes et municipalités du territoire devront tous voter pour leur maire ou leur mairesse le 7 novembre prochain, dont plusieurs pour leur élu de district aussi.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.