Actualités

Élections fédérales 2021 : Candidats dans Montarville

Élections fédérales 2021 : Candidats dans Montarville
La ville de Saint-Basile-le-Grand se situe dans Montarville / IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 13 septembre à 15:00

Le député actuel de la circonscription de Montarville, Stéphane Bergeron du Bloc québécois, devra se mesurer à quatre autres candidates aux élections fédérales du 20 septembre prochain.

La circonscription de Montarville n’existe que depuis 2012. Elle succède à l’ancienne circonscription de Saint-Bruno—Saint-Hubert, amputée de certains secteurs envoyés dans LeMoyne et Longueuil—Saint-Hubert, et à laquelle s’ajoutent la ville de Sainte-Julie (auparavant dans Verchères—Les Patriotes) et celle de Saint-Basile-le-Grand (auparavant dans Chambly—Borduas).

Historiquement, ces trois vétustes circonscriptions ont un penchant pour le Bloc québécois. En effet, Stéphane Bergeron a été député de Verchères—Les Patriotes de 1993 à 2006. Il est remplacé par le bloquiste Luc Malo jusqu’en 2011, avec l’élection de la néodémocrate Sana Hassainia.

L’ancien comté de Saint-Bruno—Saint-Hubert a également été bloquiste de 1993 à 2011 avec les députées Pierrette Venne et Carole Lavallée, jusqu’à l’élection de la néodémocrate Djaoudia Sellah.

Même scénario dans Chambly-Borduas avec le bloquiste Yves Lessard défait en 2011 par le néodémocrate Matthew Dubé.

En 2015, la circonscription est passée aux mains des libéraux avec l’élection de Michel Picard, finalement défait en 2019 avec le retour de Stéphane Bergeron.

Stephane-Bergeron---Bloc-Quebecois.jpg

Parti libéral du Canada

Le Pari libéral du Canada a choisi la jeune candidate Marie-Ève Pelchat pour le représenter dans Montarville. Élevée au sein d’une famille politisée, la candidate a grandi dans un milieu d’engagement politique et communautaire. D’ailleurs, c’est elle qui a fondé le Conseil jeunesse de Montarville, un comité non partisan qui donne la possibilité aux jeunes de la région de s’exprimer sur divers enjeux locaux et nationaux. Marie-Ève Pelchat est diplômée en administration, développement durable et immobilier, et détient un permis de courtage immobilier de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec. Une de ses priorités sera le logement social et abordable.

Marie-Eve-Pelchat---Liberal.jpg

Parti conservateur du Canada

L’enseignante au Centre de services scolaire (CSS) des Patriotes, Julie Sauvageau, représente les conservateurs aux élections fédérales de 2021. Impliquée depuis plus de 30 ans dans le milieu scolaire, elle a siégé sur divers comités, dont le conseil d’établissement du CSS des Patriotes et le conseil des enseignants. Détentrice d’un baccalauréat en sciences de l’éducation à l’Université de Montréal, la candidate souhaite « contribuer aux mieux-être des citoyens et citoyennes de sa région ».

Julie-Sauvageau---Conservateur.jpg

Nouveau parti démocratique

L’ex-députée de l’ancienne circonscription de Saint-Bruno—Saint-Hubert de 2011 à 2015, Djaouida Sellah, tente à nouveau sa chance dans le comté aux prochaines élections fédérales. Diplômée en médecine dans son pays d’origine, l’Algérie, elle a contribué comme médecin volontaire à Bagdad lors de la guerre du Golfe. Au Canada, elle s’est impliquée dans l’Association québécoise des médecins diplômés hors Canada et États-Unis, dont elle a été présidente.

Lors de son mandat comme députée fédérale, elle est nommée au comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes.

Djaouida Sellah s’est également présentée lors des élections provinciales de 2018 dans La Pinière pour le Nouveau parti démocratique du Québec.

Djaouida-Sellah---NPD.jpg

Parti populaire du Canada

Natasha Hynes représente le Parti populaire du Canada dans Montarville. Coach professionnelle, elle est fondatrice de Life Makeover Academy, une école en ligne pour le développement personnel et spirituel. La candidate anime également le balado syndiqué « Self Love & Spiritual Growth » depuis 2019. Elle se dit « au service des personnes empathiques et sensibles qui font face à la haine de soi, la honte et les abus narcissiques ».

Natasha-Hynes---Parti-populaire-du-Canada.jpg

Aucun autre candidat d’autres partis n’a été dévoilé dans Montarville en date du lundi 13 septembre.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.