Actualités

Donat Serres sollicite un troisième mandat à La Prairie

Donat Serres sollicite un troisième mandat à La Prairie
IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 04 novembre à 12:30

À la tête de la Ville de La Prairie depuis huit ans, le maire sortant Donat Serres sollicite un troisième mandat. Il devra cette fois se mesurer à deux autres candidats à la mairie et leur équipe.

Depuis son entrée en poste en 2014 à la suite du décès soudain de la mairesse Lucie F. Roussel, Donat Serres pense avoir « un bilan positif » pour La Prairie.

Parmi les réalisations soulignées lors d’une entrevue à l’émission Laramée Maintenant sur les ondes de TVRS, il mentionne les développements résidentiels et institutionnels, l’agrandissement du centre multifonctionnel Guy Dupré, la construction d’un nouvel aréna, l’amélioration continue des infrastructures sportives, l’acquisition de terrains sur les berges du fleuve Saint-Laurent, l’appui constant des organismes du territoire, etc.

Le 7 novembre, Donat Serres désire se faire réélire avec les membres de son équipe pour préserver une stabilité politique à La Prairie, comme c’est le cas depuis les huit dernières années, selon lui.

« On a toujours travaillé en harmonie, grâce à un conseil qui veut travailler ensemble, soutient-il. Ce qui nous permet de mieux avancer. »

Pour son nouveau mandat, le maire sortant souhaite créer une richesse collective à La Prairie pour stimuler la relance économique et mieux appuyer les entreprises du territoire. « Les citoyens veulent de quelqu’un qui assurera une saine gestion de leur argent », affirme Donat Serres.

Soulignons par ailleurs que le taux de taxation a augmenté de 0,08 % à La Prairie dans les quatre dernières années. Une autre réalisation dont le maire est fier.

En plus d’une saine gestion des finances de la Ville, Donat Serres pense que la relance économique passe également par l’amélioration du transport collectif. « Trop longtemps le transport collectif a été perçu comme un lien vers Montréal, mais 60 % des travailleurs de la Rive-Sud travaillent sur la Rive-Sud, explique-t-il. C’est pourquoi il faut développer le transport collectif d’est en ouest. »

C’est ainsi qu’il veut collaborer avec l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et les villes de la Rive-Sud pour encourager la création d’un mode de transport structurant d’est en ouest sur le boulevard Taschereau, mais aussi de Boucherville à Châteauguay, une idée du ministère des Transports du Québec.

« Avec l’arrivée de plus en plus d’entreprises et d’espaces de bureaux en banlieue, il est impératif d’assurer une interconnectivité sur la Rive-Sud », ajoute le maire sortant.

En lien avec l’avenir de l’ancienne briqueterie de La Prairie, Donat Serres rappelle avoir adopté un règlement de contrôle intérimaire pour permettre à la population de réfléchir sur ce qu’elle souhaitait voir apparaître à la place de ce grand trou au cœur de la ville. « C’est le gouvernement du Québec qui a autorisé le promoteur de commencer les travaux avec son refus d’empêcher le remplissage du trou pour l’instant, explique-t-il. Nous, on a répondu aux demandes des citoyens concernant la réalisation des travaux pour limiter les impacts sur leur vie quotidienne. »

Le maire souhaite aménager des parcs et des espaces verts dans ce vaste espace qui prendra au moins une dizaine d’années à se métamorphoser.

L’Équipe Donat Serres

Donat Serres présente donc une équipe complète aux prochaines élections, composée de quatre femmes et quatre hommes. Parmi les candidats, Ian Rajotte (du Vieux-La Prairie), Marie Eve Plante-Hébert (de la Citière), Julie Gauthier (de la Clairière), Pierre Vocino (de la Magdeleine) et Paule Fontaine (de la Bataille) sollicitent un nouveau mandat.

Equipe-Donat-Serres.jpg

Ainsi, l’équipe de Donat Serres comprend trois nouveaux visages.

Geneviève Rousseau tentera de se faire élire dans le district de la Milice le 7 novembre prochain. La candidate fait le saut en politique municipale, mais n’en est pas à sa première expérience, alors qu’elle a été agente de liaison pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) et directrice du bureau de comté de la députée de Sanguinet Danielle McCann. Elle s’implique dans la communauté en tant que bénévole pour différentes causes, dont la santé mentale, l’autisme, ainsi que pour aider des personnes dans le besoin.

Le district du Christ-Roi sera représenté par le candidat Patrick Dion, le fondateur du restaurant Quartier général du Vieux-La Prairie. Cet homme d’affaires a également participé à la réouverture du Théâtre du Vieux-La Prairie en 2019, une action qui concorde avec son amour des arts et de la culture.

Finalement, c’est Jonathan Trottier qui se porte candidat dans le district de la Briqueterie, contre le conseiller sortant Denis Girard qui se présente avec Place aux citoyens. Jonathan Trottier est le créateur de l’entreprise événementielle Pop & Cie situé à La Prairie. Cet entrepreneur souhaite faire de son district un milieu de vie agréable qui encouragera les saines habitudes de vie chez les citoyens.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.