Actualités

Des drapeaux en berne en hommage aux victimes de la COVID-19

Des drapeaux en berne en hommage aux victimes de la COVID-19
Longueuil est une des villes à avoir mis ses drapeaux en berne pour la Journée nationale de commémoration des victimes de la COVID-19.
Juliette Poireau
le 11 mars à 10:30

Le 11 mars 2021 marque le premier anniversaire de la déclaration de l’état de pandémie mondiale par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Pour l'occasion, le gouvernement du Québec lance la Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19.

La COVID-19 a jusqu’à présent fait plus de 10 500 morts dans la province, dont près de 1 500 en Montérégie.

Pour prendre part à ce triste anniversaire, les villes de la Rive-Sud mettent leurs drapeaux en berne, tandis que les maires et les mairesses offrent des témoignages.

À Longueuil, la mairesse Sylvie Parent s’est exprimée publiquement dans une vidéo : « Cette journée de commémoration nous permet d’amorcer un processus de deuil communautaire, peu importe le degré d’impact de la pandémie sur nos vies respectives. Profitons de ce moment pour souligner les disparus, mais aussi pour rendre hommage à ceux et celle qui sont au front depuis le début de cette pandémie. »

La mairesse Doreen Assaad de Brossard a déclaré : « Le triste anniversaire de cette crise sanitaire nous offre l’opportunité de nous recueillir afin de rendre hommage à celles et à ceux qui sont affligés par la maladie ou qui ont perdu des êtres chers, ainsi que pour témoigner de notre solidarité envers toutes les personnes qui demeurent au front, chaque jour, pour lutter contre la COVID-19. »

À Boucherville, le maire Jean Martel a déclaré : « Cette pandémie aura bouleversé nos vies de différentes façons, certains ont perdu un proche, d’autres ont vu leur vie transformée et ont fait face à des difficultés hors du commun. C’est ensemble que nous passerons au travers de cette épreuve et espérons que la vaccination nous permettra bientôt de retrouver une vie normale. Nous devons faire preuve de persévérance et poursuivre nos efforts afin de respecter les consignes sanitaires. »

La Ville de Saint-Lambert mentionne avoir mis ses drapeaux en berne pour « souligner les victimes de cette pandémie qui dure depuis maintenant un an et de soutenir leurs proches dans cette épreuve difficile ». Également, la Ville invite les citoyens à continuer de respecter les mesures sanitaires afin de « limiter le nombre de décès et de gagner la lutte contre ce virus ».

Le maire de La Prairie, Donat Serres, offre ses condoléances aux familles des victimes et rappelle qu’il est « important de se recueillir un moment pour les victimes et d’avoir une pensée toute particulière pour leurs familles et leurs proches ».

À Saint-Basile-le-Grand, le maire Yves Lessard s’est également exprimé : « La perte d’un être cher est une douleur vive qu’il ne faut pas banaliser. Chaque famille a une histoire et est un maillon indispensable de notre communauté. Ces familles en deuil ont besoin du réconfort et de la compréhension de nous tous pour atténuer leur souffrance. »

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a elle aussi mis ses drapeaux en berne, en plus d’offrir ses condoléances aux familles touchées. De plus, la Ville remercie tous les gens qui sont au front pour lutter contre le coronavirus, et souligne l’importance de leur travail.

L’initiative de la mise en berne des drapeaux est suivie par de nombreuses autres villes afin de souligner cette journée historique.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.