Actualités

COVID-19 : Un possible variant britannique dans une école secondaire de Brossard

COVID-19 : Un possible variant britannique dans une école secondaire de Brossard
École internationale Lucille-Teasdale de Brossard
Juliette Poireau
le 23 février à 10:00

La Direction de Santé publique de la Montérégie soupçonne la présence d’une personne infectée du variant de la COVID-19 provenant du Royaume-Uni au sein de l’école internationale Lucille-Teasdale.  

Le Centre de services scolaire Marie-Victorin (CSS MV) a donc pris la décision de fermer pour trois jours l’établissement, du 23 au 25 février, pour des raisons préventives. « Cette décision s’explique par la nécessité d’agir avec une extrême prudence pour limiter la propagation du virus », précise le CSS MV.

Les élèves reviendront alors sur les bancs d’école le lundi 8 mars, après la semaine de relâche. Toutefois, on ne peut parler de vacances anticipées, étant donné que l’enseignement à distance est offert depuis ce matin aux étudiants.

Concernant le matériel scolaire et les effets personnels voulant être utilisés pendant la relâche, les étudiants pourront venir les récupérer selon un horaire et en respectant les mesures sanitaires.

« Nous sommes confiants que notre décision de fermer de manière préventive notre établissement, jumelé avec la relâche scolaire qui est à nos portes, nous permettra de limiter la transmission du virus dans notre école. D’ici le retour en classe, nous vous demandons de rester prudents, de vous protéger et de prendre toutes les précautions afin d’assurer votre santé et votre sécurité. Nous vous invitons également à surveiller l’apparition de symptômes », soutient la direction de l’école Lucille-Teasdale dans une lettre adressée aux parents.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.