Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Une éclosion fait 15 morts à l’hôpital Anna-Laberge

COVID-19 RIVE-SUD : Une éclosion fait 15 morts à l’hôpital Anna-Laberge
IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 10 mars à 10:35

L’hôpital Anna-Laberge est victime d’une éclosion de cas de COVID-19 dans l’une de ses unités. Une quinzaine de patients sont décédés en quelques semaines.  

L’éclosion a entraîné près d’une centaine de contaminations, dont 61 patients et 33 membres du personnel infectés. Depuis le 24 février, toutes les personnes qui contractent la COVID-19 sont transférées dans l’unité COVID de l’établissement.

En raison de cette éclosion non contrôlée, le centre hospitalier a cessé d’accepter de nouvelles admissions dans l’unité en question qui ne comprend qu’une trentaine de lits.

À l’heure actuelle, l’hôpital Anna-Laberge compte 42 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 et un taux d’occupation de l’urgence de 131 %, selon Index Santé.

Les nouvelles personnes ayant besoin d’être hospitalisées en raison de la COVID-19 seront transférées vers d’autres unités COVID. D’ailleurs, 32 lits sont actuellement disponibles.

L’urgence actuellement engorgée, les ambulances des secteurs de La Prairie et de Candiac qui amènent habituellement les patients à l’hôpital Anna-Laberge sont détournées à l’hôpital Charles-Le Moyne de Longueuil.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest a fait une sortie publique le 28 février pour inviter les citoyens à choisir d’autres alternatives en cas de problèmes de santé dans le but d’éviter l’urgence du centre hospitalier de Châteauguay.

À lire aussi :

L'hôpital Anna-Laberge déborde


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.