Actualités

L’hôpital Anna-Laberge déborde

L’hôpital Anna-Laberge déborde
Hôpital Anna-Laberge de Châteauguay
Juliette Poireau
le 01 mars à 09:55

Les utilisateurs de l’hôpital Anna-Laberge, autrement dit les citoyens de la MRC de Roussillon, sont invités à éviter l’urgence de cet hôpital de Châteauguay en raison d’un fort achalandage.

À l’heure actuelle, le taux d’occupation de l’urgence de l’établissement est de 159 %.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest demande à la population de « considérer d’autres possibilités avant de se rendre à l’urgence ».

Selon le CISSS, « l’urgence n’est généralement pas le premier endroit où consulter ».

Autres possibilités

En lien avec des symptômes de la COVID-19, il est possible de prendre rendez-vous pour une consultation dans une clinique désignée d’évaluation ou pour un dépistage en appelant au 450 644-4545 ou au 1 877 644-4545, ou encore de se présenter dans une clinique mobile de dépistage.

D’ailleurs, plusieurs cliniques sans rendez-vous seront présentes dans les prochains jours sur le territoire de la MRC de Roussillon, notamment au Centre municipal de Saint-Constant, le 2 mars; au Centre communautaire Roger-Tougas de Mercier, le 4 et le 5 mars; au Centre municipal Aimé-Guérin de Sainte-Catherine, le 9 mars; ainsi qu’au Club le Rendez-vous de Châteauguay, le 11 et le 12 mars.

Également, la ligne Info-Santé 8-1-1 est une ressource disponible 24 heures par jour, sept jours par semaine. Un professionnel de la santé offre des conseils appropriés à chaque situation, en plus d’indiquer la nécessité ou non de voir un médecin rapidement.

Les pharmaciens et les médecins de famille peuvent aussi aider en expliquant les gestes à poser, selon la situation, notamment en question l'individu sur son état de santé général.

Certaines cliniques proposent même des consultations sans rendez-vous, dont les groupes de médecine familiale (GMF).

Le CISSS de la Montérégie-Ouest rappelle aux citoyens de « se présenter à l’urgence des hôpitaux qu’en cas de complications importantes ».

Taux d’occupation élevé dans les hôpitaux du territoire

Le centre hospitalier Anna-Laberge n’est toutefois pas le seul dans cette situation. En effet, plusieurs hôpitaux de la région ont un taux d’occupation élevé dans leur urgence, notamment à l’hôpital Pierre-Boucher avec 171 %, l’hôpital Suroît avec 138 % et l’hôpital Charles-Lemoyne avec 123 %.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.