Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Le point sur la pandémie avec Dre Loslier

COVID-19 RIVE-SUD : Le point sur la pandémie avec Dre Loslier
Image : TVRS / Dre Julie Loslier
Juliette Poireau
le 19 janvier à 15:00

En entrevue avec TVRS, la directrice de Santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier, fait le point sur la situation de la pandémie dans la région, la vaccination et le dépistage.

En date du 19 janvier, 35 049 personnes ont contracté la COVID-19 en Montérégie, 1 226 en sont mortes, tandis que 2 900 sont actuellement malades. Au niveau des éclosions, la Dre Loslier en rapporte 160, dont 50 % dans les milieux de vie pour aînés et les milieux de soins, et 50 % dans les milieux de travail.

La situation dans les écoles semble stable. La rentrée scolaire ne date que d’une semaine pour les primaires et une journée pour les secondaires. Le gouvernement a ajouté des mesures pour limiter la propagation du virus, dont la distribution de masques de procédure et l’obligation de le porter dans tous les endroits communs.

À l’heure actuelle, la moyenne de nouveaux cas par jour est de 300. « Bien que l’on constate une légère baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens dans les derniers jours, le taux de contamination reste plus élevé qu’à la première vague et est loin d’être confortable, soutient Dre Julie Loslier. L’objectif est de réduire le nombre d’hospitalisations. »

Vaccination

La vaccination avance bien en Montérégie. Tous les résidents de CHSLD du territoire sont désormais vaccinés, tandis que 17 000 travailleurs de la santé le sont également. En tout 23 430 personnes ont été vaccinées dans la région.

Les résidents de résidences privées pour aînés (RPA) commenceront à recevoir le vaccin la semaine prochaine. Toutefois, dû à la réduction de production de la compagnie Pfizer au mois de février, le rythme de la vaccination sera au ralenti durant cette période. Le groupe prioritaire suivant, les aînés autonomes de 80 ans et plus, devra patienter pour se faire vacciner.

Les personnes âgées autonomes devront prendre elles-mêmes un rendez-vous dans un des sites de vaccination de la région quand le moment sera venu. « D’autres centres de vaccination s’ajouteront aux six déjà en fonction afin de rejoindre toute la population montérégienne », assure Dre Loslier.

Dépistage

La semaine dernière, la Santé publique de la Montérégie a tenu à rappeler à la population l’importance de se faire dépister dès la détection de symptômes grippaux. « On remarque un délai de plus en plus long entre l’apparition de symptômes et le dépistage, affirme Dre Loslier. Cela peut aller à trois jours et plus. »

Actuellement, l’influenza circule peu, notamment par l’application des mesures sanitaires. Selon Dre Julie Loslier, la majorité des gens qui se font dépister en raison de la présence de symptômes grippaux sont infectés par la COVID-19.

« C’est peut-être une banalisation des symptômes. On se dit que “ça peut être autre chose” alors on attend avant de se faire tester. Mais quand on attend, on est contagieux et on risque de contaminer d’autres personnes. Dans le bris de la chaîne de transmission de la maladie, il y a toutes sortes de choses, mais le diagnostic et l’isolement rapides sont extrêmement importants », conclut la directrice de Santé publique de la Montérégie.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.