Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Mise à jour du Guide pour le maintien et l’adaptation des activités et des services offerts par les organismes communautaires

COVID-19 RIVE-SUD : Mise à jour du Guide pour le maintien et l’adaptation des activités et des services offerts par les organismes communautaires
Juliette Poireau
le 11 janvier à 13:45

Dans le contexte du nouveau confinement général de la province en raison de la pandémie, le gouvernement du Québec a mis à jour le Guide pour le maintien et l’adaptation des activités et des services offerts par les organismes communautaires.

De manière générale, tous les organismes communautaires peuvent poursuivre leurs activités, sauf ceux offrant des activités sportives, de chorale ou de loisirs. Selon la nature de l’organisme, les services devront être fournis virtuellement ou par téléphone. Les activités en personne ou en groupe jugées essentielles, tels les rencontres de soutien aux personnes dépendantes, les suivis individuels en santé mentale ou encore les groupes d’intervention psychosociale, sont autorisées dans le respect des mesures sanitaires.

Pendant la période de confinement, malgré le couvre-feu, les individus ayant besoin d’aide d’urgence, de dépannage afin de répondre à des besoins de base et les personnes en détresse pourront se rendre dans les organismes en mesure de les accueillir, dont les centres d’hébergement et les organismes de soutien, après l’heure du couvre-feu. Les intervenants responsables de ces services ainsi que ceux issus d’organismes communautaires sont également autorisés à circuler après 20 heures.

Peu importe la nature de l’organisme, le télétravail et les interventions téléphoniques ou virtuelles sont à privilégier. Les activités de groupe structurées en présentiel sont possibles en respectant les mesures sanitaires et en restreignant le nombre de participants afin de garder une distance physique de 2 mètres entre chaque personne. Le port du masque est obligatoire lors de ces activités de rassemblement.

Également, la direction ou le conseil d’administration de l’organisme peut déterminer de délester certains services ou activités non nécessaires ou non prioritaires pour contribuer à diminuer la propagation du virus.

Concernant les services à domicile, incluant les proches aidants, une limite d’une personne par visite est à respecter, en plus de l’espacement du temps entre chaque visite. Le gouvernement préconise que ce soit toujours la même personne qui effectue les visites.

Les magasins et friperies communautaires, ainsi que les banques alimentaires demeurent accessibles avec un nombre restreint de gens dans le bâtiment à la fois. Les services de livraison et de cueillette à la porte sont fortement recommandés.

Finalement, les organismes d’hébergement temporaire ou de longue durée sont soumis à des mesures strictes pour éviter de faire entrer la COVID-19 entre leurs murs. Surveillance ardue des symptômes des résidents actuels, mesures sanitaires renforcées, annulation des activités de loisir, adaptation des services, élaboration d’un plan d’intervention en présence de personnes ayant contracté la COVID-19 ou présentant des symptômes, mise en place de zones COVID-19 et communication régulière avec le CISSS de son territoire.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.