Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : La Montérégie passe en zone « jaune »

COVID-19 RIVE-SUD : La Montérégie passe en zone « jaune »
Image : Gouvernement du Québec
Juliette Poireau
le 15 septembre à 13:40

Mardi 15 septembre, le premier ministre François Legault a confirmé en point de presse le passage de quatre régions en zone « jaune », dont la Montérégie. La portion du territoire québécois en zone de préalerte représente désormais 75 % de la population.

Dans la semaine du 6 au 12 septembre, la Montérégie enregistre 195 nouveaux cas confirmés de COVID-19. Elle figure parmi les régions où la contamination communautaire s’active, derrière la Capitale-Nationale (271) et Montréal (350).  

Depuis le début de la pandémie, 9 715 personnes ont été contaminées par la COVID-19 en Montérégie, et 614 en sont mortes.

En point de presse, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé est préoccupé par l’accélération de la transmission communautaire. « En raison d’un rassemblement de 17 personnes dans un restaurant en Montérégie, on recense 31 cas de contamination, en plus de devoir effectuer un dépistage envers les 330 personnes du registre du restaurant », mentionne le ministre, à titre d’exemple.  

Les trois autres nouvelles régions en zone de préalerte sont Montréal, Chaudière-Appalaches et le Bas-Saint-Laurent. Les régions de Laval, Québec, l’Estrie, l’Outaouais figurent en zone « jaune » depuis la semaine dernière.

Selon l’évolution de la situation, certaines régions pourraient devenir « orange » d’ici la fin de la semaine.

« À la suite de rencontres de famille ou d’amis, le virus se propage trop. Je suis inquiet », déclare François Legault.

Système d’alertes régionales

Le nouveau système d’alertes régionales présenté la semaine dernière par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, fait état de quatre paliers d’alerte.

La zone « verte » signifie que la région est en état de vigilance. Seules les mesures sanitaires de base sont requises de la part des citoyens dans cette situation. Toutefois, la zone « jaune », ou de préalerte, requière des mesures renforcées. Les autorités réalisent davantage d’inspections et un plus grand contrôle de l’achalandage peut être effectué dans certains lieux.

Christian Dubé met en garde du palier « orange » d’alerte modérée. Le nombre de personnes dans les rassemblements privés passera de 10 à 6, les lieux publics devront réduire davantage leur capacité d’accueil et d’autres mesures restrictives seront appliquées.

Nouvelles mesures

Désormais, la vente de nourriture après minuit dans les bars et restos-bars est interdite. De plus, les autorités policières effectueront davantage d’interventions pour punir les récalcitrants qui ne respectent pas les mesures sanitaires.

« Il faut réagir maintenant. C’est la responsabilité de chaque Québécois. Il est temps de penser aux autres et de faire preuve de solidarité », a déclaré M. Legault.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.