Actualités

Absence de consensus sur l’interdiction des feux de bois extérieurs à Longueuil

Absence de consensus sur l’interdiction des feux de bois extérieurs à Longueuil
Juliette Poireau
le 04 février à 10:45

Les trois arrondissements de la Ville de Longueuil ne s’entendent pas concernant l’interdiction des feux de bois extérieurs sur tout le territoire de Longueuil.

L’arrondissement de Saint-Hubert refuse d’interdire les feux de bois extérieurs sur son territoire, mais opte pour une modification de la réglementation afin d’encourager des pratiques moins polluantes et atténuer les effets néfastes sur la population. Selon la présidente Nathalie Boisclair, les conseillers se sont rencontrés plusieurs fois pour se pencher sur la question : « Ce que nous proposons est le fruit de longues discussions et rallie l’ensemble des élus. »

Plus précisément, l’arrondissement de Saint-Hubert veut pouvoir avoir sa propre réglementation sur les feux de bois extérieurs, comme c’est le cas dans le Vieux-Longueuil. Les élus espèrent mieux encadrer cette pratique et permettre l’utilisation de foyers à combustible gazeux liquide.

« Il n’y a pas de consensus. C’est clair qu’on ne souhaite pas se faire imposer une interdiction sur l’ensemble du territoire par un règlement émanant de la Ville. C’est pourquoi nous souhaitons entreprendre les modifications à notre règlement d’arrondissement, comme les autres peuvent le faire », soutient le conseiller Jacques E. Poitras.

Les changements envisagés par Saint-Hubert sont l’obligation de posséder un permis, émis gratuitement, pour effectuer un feu extérieur; la mise en place d’heures d’utilisation, une réglementation pour l’emplacement du foyer, selon sa nature; l’interdiction d’employer des combustibles différents que ceux autorisés par l’arrondissement et l’interdiction de faire un feu si les conditions sont défavorables (smog, chaleur accablante, etc.).  

Les élus souhaitent adopter un avis de motion lors de la séance du conseil d’arrondissement du 8 février prochain afin d’entamer les modifications.

L’arrondissement de Greenfield Park, quant à lui, se disait pour une interdiction des feux de bois extérieurs sur son territoire. À la séance du conseil du 1er février dernier, les représentants ont présenté des restrictions pour contrer le problème des nuisances, sans interdire complètement cette pratique.

L’arrondissement, qui reconnaît que les opinions sur les feux extérieurs au bois sont partagées à Greenfield Park, propose la tenue d’une consultation publique écrite avec les citoyens afin de bâtir un consensus, « ce qui est impossible avec un simple sondage », selon le président Robert Myles.   

Les élus demandent au comité exécutif de Longueuil d’ajouter des restrictions pour l’usage de feux de bois extérieurs à Greenfield Park, dont l’obligation de détenir un foyer qui respecte les normes environnementales, de santé publique et de sécurité stricte; l’instauration d’une distance minimale entre le foyer, le bâtiment principal et les végétaux; la mise en place d’un calendrier d’utilisation et l’interdiction des feux lors de conditions météorologiques telles que des vents violents ou du smog.

Finalement, Robert Myles souhaite instituer une réglementation pour punir les abus, et encourager la pratique des feux extérieurs au gaz, moins polluante et moins nuisible à l’entourage.

Et puis, l’arrondissement du Vieux-Longueuil, dont l’interdiction des feux de bois extérieurs est en vigueur depuis plusieurs années, ne reviendra pas en arrière. D’ailleurs, les conseillers requièrent qu’une modification de la réglementation de cette pratique ne vienne pas compromettre cette interdiction.   

Les élus du Vieux-Longueuil ont réitéré leur volonté d’interdire les feux de bois extérieurs partout à Longueuil en adoptant une résolution à cet effet. Selon Benoit L’Écuyer, « les particules fines ne se limitent pas aux frontières des arrondissements, elles se propagent dans l’atmosphère de toute la région ». La résolution adoptée le 2 février propose également une interdiction de faire un feu de bois intérieur durant un épisode de smog.

Bien que le Vieux-Longueuil soit en faveur d’une interdiction complète de cette pratique, les élus saluent la mise en place de restrictions pour mieux encadrer les feux de bois extérieurs dans les autres arrondissements.

À lire aussi : 

Vers l'interdiction des feux extérieurs au bois à Longueuil


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.