Actualités

Vers une restriction de vitesse sur la rivière Richelieu

Vers une restriction de vitesse sur la rivière Richelieu
Crédit : TVRS
Juliette Poireau
le 02 octobre à 13:36

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada appuie finalement la demande du député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval pour une restriction de la vitesse sur la rivière Richelieu.

En effet, une réduction de la vitesse des embarcations à 10 km/h est recommandée sur un trajet d’environ 20 km couvrant le territoire des municipalités de Saint-Antoine, Saint-Charles, Saint-Denis et Saint-Marc-sur-Richelieu.

La direction de la Gestion des océans et des espèces en péril a d’ailleurs fait savoir qu’elle était favorable à cette action.

L’objectif de M. Barsalou-Duval en déposant cette réclamation est de veiller à la conservation des espèces menacées du Richelieu, tel le chevalier cuivré, notamment en protégeant leurs habitats naturels.

Un appui dont se réjouit également l’Association des Riverains et Amis du Richelieu qui œuvre auprès des municipalités afin de baliser les espaces de reproduction et protéger les espèces fauniques de la rivière. « Il est de notre devoir de protéger l’habitat essentiel du chevalier cuivré. Nous avons aussi la responsabilité d’améliorer les activités nautiques sur le tronçon défini par la demande de réglementation », a déclaré Michel Leduc, président de l’Association.

L’association a vu le jour en 2017, à la suite de préoccupations exprimées par plusieurs citoyens lors de consultations publiques organisées par le député. Ce dernier a ainsi pris en charge la préparation d’une demande au nom des quatre municipalités qui a finalement été déposée en mars 2019.

« La demande est le produit d’une réflexion concertée entre les municipalités, les citoyens et les organismes du milieu.  Nous espérons une réponse positive du bureau de la sécurité nautique et du ministère des Transports dans les prochains mois. Si tout se passe bien, une réglementation pourrait donc être en vigueur pour l’été 2021 ou 2022 », affirme Xavier Barsalou-Duval, par voie de communiqué.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.