Actualités

Une subvention pour réduire les microplastiques dans l'eau

Une subvention pour réduire les microplastiques dans l'eau
TVRS
le 03 octobre à 14:00

COMMUNIQUÉ: Une nouvelle subvention est maintenant disponible pour diminuer le rejet dans les cours d’eau des microfibres de plastique contenues dans les tissus synthétiques des vêtements. En effet, la MRC de Roussillon finance l'achat du filtre pour la machine à laver des citoyens, d’une valeur de 150 $.

« Cette nouvelle subvention est une action supplémentaire visant à réduire les plastiques dans notre environnement, en parfaite cohérence avec la campagne Roussillon + vert, un geste à la fois lancée au printemps dernier et qui se poursuivra en 2022. Il s’agit parfois de poser un petit geste pour faire une grande différence ! » souligne Christian Ouellette, maire de Delson et préfet de la MRC de Roussillon.

Chaque année, au Canada et aux États-Unis, c'est environ 880 tonnes de microfibres qui sont relâchées dans les cours d’eau et dans les océans. Ces microplastiques se retrouvent dans la chair des poissons, des fruits de mer et dans l’eau que nous consommons quotidiennement. Le fleuve Saint-Laurent n’y fait pas exception : selon une étude menée par une équipe de l’Université McGill, la pollution du fleuve par les microplastiques s’apparente à celle de cours d’eau près de villes densément peuplées en Chine (Québec Science, 2020).

« Les filtres s’installent sur les machines à laver et permettent d’emprisonner au moins 87 % des microfibres de plastique des vêtements synthétiques. Le programme permettra ainsi de filtrer un maximum de microplastique pour une meilleure protection de nos cours d'eau » mentionne Sylvain Payant, président du comité de gestion des matières résiduelles et maire de Saint-Isidore.

La MRC subventionne la valeur du filtre, environ 150 $, et le citoyen ne débourse que les taxes, soit environ 25 $.

Ce programme de subvention est une collaboration entre la MRC et l’organisme montréalais GRAME. Ce projet est également soutenu financièrement par RECYC-QUÉBEC dans le cadre d’un appel de propositions visant la promotion de la réduction de l’utilisation et du rejet de plastique à usage unique. Le financement de ce programme provient des sommes prévues dans le cadre du Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, administré par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.