Actualités

Un répit financier en 2021 pour les citoyens et les commerçants de La Prairie

Un répit financier en 2021 pour les citoyens et les commerçants de La Prairie
Juliette Poireau
le 09 décembre à 15:00

La Ville de La Prairie présente son budget 2021, qui se chiffre à 44,4 M$, une hausse de 2,5 % par rapport à l’année précédente, soit 1 M$ de plus. Un gel des taux de taxes foncières est observé en 2021 afin « d’offrir un répit financier aux citoyens et aux commerçants », souligne le maire Donat Serres.

Rappelons que le conseil municipal a également adopté un nouveau calendrier de paiements des taxes municipales dans la même optique. En effet, les contribuables pourront acquitter leur compte de taxes en six versements égaux, sans intérêt, sur une période s’échelonnant de mars à octobre.

Toutefois, ce ne sont pas tous les contribuables qui bénéficieront de ce gel. Pour une résidente d’une valeur de 359 300 $ en moyenne, le compte de taxes augmentera de 10 $, une hausse 0,4 % par rapport à l’an dernier.

Donat Serres souhaite rappeler que « cette majoration se situe en deçà de l’indice des prix à la consommation (IPC) ».

Ce gel de taxes est possible en raison d’un surplus et de l’aide financière aux municipalités octroyée par le gouvernement du Québec pour faire face à la COVID-19. La Prairie a reçu 2,2 M$ et utilisé 1,1 M$ pour rééquilibrer son budget et éviter une augmentation des taxes foncières. L’autre partie est gardée en réserve pour pallier les imprévus, en 2021.

Un excédent affecté de 200 000 $ permettra de financer les dépenses liées aux élections municipales qui auront lieu à l’automne prochain, un déboursé imputé aux Villes, que le conseil prévoit depuis plusieurs années.

Répartitions du budget

Plus de la moitié du budget, 24,8 M$, est réservé pour les frais d’exploitation, la quote-part pour la MRC de Roussillon s’élève à 11,9 M$ et 7,7 M$ sont dédiés au service de la dette.

Parmi les écarts constatés, 0,7 M$ supplémentaires iront au service de la dette, 0,3 M$ aux élections municipales, le même montant pour la mise au niveau des salaires et les indexations, ainsi que 0,3 M$ pour l’augmentation des quotes-parts à la MRC et à la Communauté métropolitaine de Montréal. Finalement, 0,6 M$ de moins seront utilisés pour les autres dépenses de fonctionnement.

Programme triennal d’immobilisation 2021-2022-2023

Le PTI 2021-2022-2023 de la Ville de La Prairie prévoit des investissements de 84,3 M$, dont 18,5 M$ pour les infrastructures et la voirie; 2,1 M$ pour les équipements de loisir et les parcs; 1,4 M$ pour les bâtiments; 1,2 M$ pour les véhicules et les équipements divers et 0,5 M$ pour les projets liés à l’environnement et à la sécurité.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.