Actualités

Un demi-million de dollars pour les organismes de sport et de loisirs de la Montérégie

Un demi-million de dollars pour les organismes de sport et de loisirs de la Montérégie
Juliette Poireau
le 14 décembre à 15:45

À la suite de l’annonce du gouvernement du Québec, le 15 octobre, concernant un plan d’aide de 70 M$ pour soutenir les secteurs du loisir et du sport en suspend dans le contexte de la pandémie, Loisir et Sport Montérégie lance le Fonds montérégien d’urgence en loisir et sport.

Ce nouveau programme d’aide financière d’un montant total de 500 000 $ est destiné aux organismes sans but lucratif locaux, supralocaux et régionaux de la région pour pallier les impacts financiers engendrés par la crise sanitaire et contribuer au maintien et à la relance des activités en loisir et sport.

La valeur maximale pouvant être octroyée à un organisme est de 15 000 $. La date limite pour déposer sa demande est le 12 février 2021.

« On parle d’une organisation qui a des frais fixes importants et qui a vécu des pertes de revenus générant un déficit qui pourrait être problématique pour sa vie financière ou sa pérennité. L’objectif est d’aller couvrir des déficits d’opération », détaille Patrick Lafleur, directeur général de Loisir et Sport Montérégie.

Pour recevoir une aide financière, les organismes demandeurs doivent répondre à certains critères d’admissibilité, soit d’œuvrer en loisir et en sport; démontrer un dossier à jour avec les états financiers des deux dernières années; fournir une lettre patente et une lettre patente supplémentaire de l’organisme; ne pas avoir un surplus cumulé non affecté supérieur ou égal à 25 % de son budget de dépenses; prouver que le soutien financier est en complémentarité des autres programmes d’aide gouvernementaux ou municipaux auxquels il a droit; fournir une résolution signée et adoptée pour déposer la demande et être en mesure de signer tous les documents relatifs à celle-ci.

Toutes les demandes reçues et jugées admissibles seront analysées et soumises à un processus de sélection se basant sur la pertinence et la cohérence avec la mission de l’organisme; la faculté de proposer une offre de services lors de la relance de l’organisation; l’élaboration d’un montage financier réaliste; et la capacité d’adaptation de l’organisme qui démontre la volonté de prendre différentes mesures pour relancer ses activités.

« Les organismes sont en attente d’un retour aux activités et on s’inquiète de la participation lors de la relance, car il pourrait y avoir de la démotivation de la part des gens qui ont suspendu leurs activités sportives ou leurs loisirs pendant des mois » soulève Patrick Lafleur.

Des enjeux de ressources humaines peuvent également avoir lieu lors de la relance des activités, étant donné que certains employés ont été mis à pied et se sont dirigés vers un nouvel emploi.

Bien que cette aide financière permettra de soutenir de nombreuses organisations, M. Lafleur explique que cela « ne pourra pas couvrir l’ensemble des besoins de tous les organismes de la Montérégie ».

« Nous espérons que notre contribution, combinée à un ensemble de mesures également disponibles par les municipalités et les différents autres programmes d’aide provincial ou fédéral, permettra de maintenir le dynamisme régional en loisir et sport afin que tous soient prêts pour la relance des activités pour le bénéfice de toute la population en Montérégie », ajoute-t-il.

Pour soutenir la relance des activités sportives et de loisirs, Patrick Lafleur appelle à la participation des citoyens, comme participant et comme bénévole.

En Montérégie, on bouge!

Loisir et sport Montérégie-Est également en mesure de lancer un second appel de projets dans le cadre du fonds En Montérégie, on bouge! grâce aux subventions du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. En effet, 175 552 $ seront distribués d’ici le 31 mars prochain. La date limite pour déposer un projet est le 15 janvier 2021.

L’aide financière accordée peut aller jusqu’à un maximum de 10 000 $ par projet. Toutefois, le projet doit prendre forme entre le 1er janvier et le 31 mars 2021.

Ce programme vise à favoriser la pratique régulière d’activité physique et de plein air auprès de la population dès le plus jeune âge et tout au long de la vie.

À noter qu’un même organisme peut recevoir deux aides financières de la part de Loisir et Sport Montérégie, pourvu que ce soit deux projets différents.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.