Actualités

Un budget de 388,6 M$ pour l’agglomération de Longueuil

Un budget de 388,6 M$ pour l’agglomération de Longueuil
Séance du conseil de l'Agglomération de Longueuil du jeudi 26 novembre.
Juliette Poireau
le 27 novembre à 10:00

Les membres du conseil d’agglomération de Longueuil ont adopté hier le budget pour 2021 qui s’élève à 388,6 M$, soit une hausse de 3,1 % comparativement à 2020.

Cette hausse de 11,6 M$ s’explique par l’augmentation des contributions des cinq villes liées dans la production d’eau potable et la gestion des eaux usées (+ 4,7 M$), dans le traitement des matières résiduelles (+ 3,5 M$), dans les dépenses additionnelles pour préserver la prestation de services dans le contexte de la crise de la COVID-19 (+ 2,5 M$) et dans une hausse de 2 % de la cotisation à l’Autorité régionale du transport métropolitain (ARTM) pour assurer le service de transport en commun (+ 1,9 M$).

On note également une croissance de 2 % du soutien à l’organisme Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) afin de supporter la relance économique.

Les dépenses en sécurité publique, en transport en commun ainsi qu’en hygiène du milieu demeurent cependant les plus importantes.

L’Agglomération de Longueuil a touché 2,6 M$ relativement à l’augmentation de l’aide financière associée à la compensation pour la collecte sélective, tandis qu’une perte de revenu de 4,9 M$ est observée en lien avec la baisse de revenus d’amendes, d’intérêts et des affectations de surplus en raison de la pandémie.

Brossard obtient la hausse la plus marquée de sa quote-part (+ 6,7 %), suivie de Saint-Bruno-de-Montarville (+ 6,2 %) et de Saint-Lambert (+ 4,8 %). Boucherville voit sa quote-part augmentée de 3,4 %, tandis que la Ville de Longueuil détient la hausse la moins élevée avec 2,7 %. Néanmoins, Longueuil versera la plus grande somme, comme à son habitude, pour un total de près de 172 M$ en 2021.

Seulement 1 M$ sera retiré des coffres pour être affectés à la dette.

Les villes de Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert ont voté contre le budget, déplorant le « déséquilibre fiscal » du partage des quotes-parts et mentionnant leur volonté de revoir le fonctionnement de l’Agglomération de Longueuil. Rappelons que le montant des quotes-parts est attribué en fonction de la richesse foncière relative de chacune des villes liées.

Le budget a tout de même été adopté à la majorité, soit sept contre trois.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.