Actualités

Subvention pour les produits d’hygiène féminine réutilisables à Boucherville

Subvention pour les produits d’hygiène féminine réutilisables à Boucherville
Juliette Poireau
le 04 mars à 15:00

À partir du 8 mars, Journée internationale de la femme, la Ville de Boucherville mettra en place un programme d’aide financière à l’achat de produits d’hygiène féminine réutilisables.

Plus précisément, la Ville offrira une subvention correspondant à 50 % du coût d’achat des produits d’hygiène féminine réutilisables admissibles, jusqu’à concurrence de 100 $ par citoyenne. Lorsque les produits proviendront d’une entreprise locale, la Ville bonifiera l’aide financière à 75 % pour encourager l’achat local.

Cette initiative vient de Marianne Larouche, 15 ans, membre du comité jeunesse de Boucherville. Considérant qu’une femme utilise plus de 15 000 produits d’hygiène jetable au cours de sa vie, la jeune fille rappelle que « les solutions réutilisables sont les plus écologiques ».

Selon elle, l’usage de produit d’hygiène réutilisable est « tout aussi logique que d’utiliser des vêtements ou bien de la vaisselle que nous pouvons laver ».

Le programme d’aide financière vise à contribuer à la réduction de l’enfouissement, à générer des économies à moyen et long termes pour les citoyennes de Boucherville et à contribuer à la réduction de la pollution de plastique dans l’environnement.

À Boucherville, les applicateurs de tampons en plastique polluent les berges du fleuve Saint-Laurent, notamment en raison du déversement des eaux usées lors d’épisodes de fortes pluies ou de fonte rapide des neiges.

Les produits concernés par cette subvention sont les serviettes hygiéniques et protège-dessous réutilisables; coupes menstruelles; culottes menstruelles; applicateurs tampons réutilisables; tissus et honoraires de couture pour la confection de serviettes hygiéniques et protège-dessous réutilisables; et les pochettes de transport pour les produits d’hygiène féminine réutilisables.


Commentaires

Je pense que sa serait vraiment une bonne action.

le 05 mars à 20:58, par Laurie Whitehead ,

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.