Actualités

Services de garde : Conversion de 320 places subventionnées dans l’agglomération de Longueuil

Services de garde : Conversion de 320 places subventionnées dans l’agglomération de Longueuil
Juliette Poireau
le 30 août à 12:00

Quatre garderies de l’agglomération de Longueuil sont autorisées à convertir un total de 320 places non subventionnées en place subventionnées, soit 80 places par établissement.

C’est le cas des garderies Le Clown sur la lune de Longueuil, Laurie Bricole -là de Longueuil, Les Moments Magiques de Brossard et L’Arc-En-Ciel de Saint-Lambert.

Ces 320 nouvelles places subventionnées découlent de la première phase de l’appel de projets du ministère de la Famille pour convertir en deux phases 3 500 places non subventionnées en places subventionnées.

La première phase a permis de transformer 1 767 places subventionnées dans 19 territoires de bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial, soit dans 25 garderies. Ces places seront converties graduellement à partir de cet automne.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, annonce le lancement de la deuxième phase de l’appel de projets qui vise cette fois la conversion de 1 733 places non subventionnées en places subventionnées supplémentaires dans 35 autres territoires.

Seuls les services de garde non subventionnés avec un permis depuis plus de cinq ans sont admissibles à l’appel de projets du gouvernement, tandis que les places seront converties dans les territoires de bureaux coordonnateurs où l’offre de places subventionnées est plus faible que la moyenne québécoise, soit sous un taux de 76 %.

Les garderies situées dans des milieux défavorisés seront privilégiées lors de l’analyse des projets.

Les demandeurs intéressés ont jusqu’au 12 novembre 2021 pour déposer leur projet. Les projets retenus seront annoncés à l’été 2022 et les modifications s’effectueront graduellement à partir de l’automne 2022.

« Nous travaillons sans relâche pour améliorer notre réseau de services de garde éducatifs à l’enfance, déclare le ministre Lacombe. Les places subventionnées sont au cœur de ce réseau. Il est primordial d’être en mesure d’en offrir plus aux parents, particulièrement dans des territoires où le taux de défavorisation est plus élevé. Des places de qualité à un prix abordable constituent une des clés importantes pour que chaque tout-petit puisse développer son plein potentiel. Offrir plus de places subventionnées nous donne aussi la chance de rétablir une certaine équité pour les parents du Québec. »

Loin du nombre de places attendues en Montérégie

En février dernier, des données ont révélé que la Montérégie n’avait obtenu que 13 % des places attendues en CPE, soit 294 sur 2 267.

Depuis, 80 places se sont ajoutées à Longueuil avec la finalisation des travaux de la nouvelle installation du CPE L’Attrait Mignon.

À lire aussi :

80 nouvelles places en CPE à Longueuil 

Loin du nombre de places attendues en service de garde


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.