Actualités

Plusieurs villes du territoire prolongent les assouplissements des paiements de taxes foncières

Plusieurs villes du territoire prolongent les assouplissements des paiements de taxes foncières
Juliette Poireau
le 19 janvier à 11:15

Au printemps 2020, de nombreuses villes ont annoncé des assouplissements quant aux paiements des taxes foncières pour accorder du répit aux citoyens dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Plusieurs municipalités décident de prolonger ces mesures exceptionnelles pour l’année 2021.

La Ville de Longueuil indique que les dates de paiement des taxes municipales seront reportées d’un mois pour l’ensemble de l’année en cours.

« Comme nous l’avons fait en 2020, nous donnerons un répit additionnel aux contribuables confrontés aux conséquences économiques de la pandémie », soutient la mairesse Sylvie Parent.

La Ville de Brossard, quant à elle, reporte de huit mois l’échéance du premier versement de taxes municipales. Ainsi, les citoyens ont jusqu’au 8 octobre prochain pour effectuer leur paiement, initialement prévu le 8 février. Le conseil municipal doit adopter une résolution en ce sens à l’assemblée de ce soir. Il s'agit du quatrième report annoncé par la Ville depuis le début de la pandémie. 

« Nous prenons au sérieux les répercussions que peut avoir cette crise sur la santé financière de la population et des entreprises. Nous espérons que ce sursis pour le paiement des taxes saura donner un coup de main à celles et ceux qui en ont besoin », a déclaré la mairesse de Brossard, Doreen Assaad.

Pour sa part, la Ville de Sainte-Julie maintient son calendrier de versements des comptes de taxes pour cette année, mais suspend le taux d’intérêt sur les taxes impayées pour la période du 10 février au 31 mars 2021. En d’autres termes, les citoyens qui préfèrent retarder leur paiement peuvent le faire jusqu’au 31 mars, sans que des intérêts soient facturés. Un taux d'intérêt de 0 % a déjà été mis en place en 2020.

« L’objectif de cette décision est de soutenir nos citoyens qui se retrouvent avec des difficultés financières ainsi que nos entreprises qui vivent dans plusieurs cas des moments difficiles », a précisé la mairesse Suzanne Roy.

D’autres villes de la Rive-Sud pourraient suivre cette tendance, comme cela a été observé au début de la pandémie.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.