Actualités

Plus de 210 000 $ pour un projet d’économie circulaire du CRE Montérégie

Plus de 210 000 $ pour un projet d’économie circulaire du CRE Montérégie
Juliette Poireau
le 16 février à 09:00

Le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie (CRE Montérégie) reçoit 210 135 $ de RECYC-QUÉBEC pour réaliser un projet d’économie circulaire dédié aux acteurs de la filière bioalimentaire de la région.

Avec son projet Symbiose agroalimentaire Montérégie, le CRE Montérégie souhaite accroître le nombre d’entreprises participantes à cette symbiose industrielle et poursuivre la comptabilisation des flux de matières.

Selon le CRE Montérégie, une démarche de symbiose permet de réduire le coût d’élimination des déchets, d’améliorer la performance économique, environnementale et sociale des industries de la région, d’assurer une gestion de proximité des matières et d’en limiter les frais de transport, de créer de nouveaux liens d’occasions d’affaires entre les sociétés du territoire ainsi que de faire des économies d’échelle par la gestion commune de matières générées.

Également, le soutien financier obtenu par le CRE Montérégie aidera au déploiement d’accélérateurs d’innovation et à la bonification des services d’accompagnement pour les organisations aux prises avec un enjeu commun, comme la gestion des matières organiques résiduelles ou des plastiques agricoles, par exemple, dans la mise en œuvre de solutions.

L’objectif est d’intégrer davantage de stratégies d’économie circulaire aux pratiques d’affaires des entreprises en optant pour une approche de concertation.

Cette subvention de RECYC-QUÉBEC vient de l’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire qui découle du Plan d’action 2019-2024 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

« Dans la région de la Montérégie, nous verrons donc se multiplier des projets d’utilisation des résidus d’une organisation comme matière première d’une autre », mentionne RECYC-QUÉBEC.

Le succès des symbioses

Selon le plus récent bilan du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) portant sur 11 projets de symbioses, la concrétisation de plus de 420 synergies a permis de dévier 17 800 tonnes de matières résiduelles de l’élimination, d’économiser quelque 4,3 M$ et de réduire de 9 200 tonnes les émissions de gaz à effet de serre (GES).


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.