Actualités

Plus de 1,5 M$ pour une dizaine de projets environnementaux

Plus de 1,5 M$ pour une dizaine de projets environnementaux
La rivière Richelieu / IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 23 mars à 11:45

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) débloque plus de 1,5 million de dollars pour financer 11 projets environnementaux initiés par des villes de la Rive-Sud.

Sur les 43 initiatives retenues dans le cadre du Programme de soutien aux municipalités dans la mise en place d’infrastructures de gestion durable des eaux de pluie à la source (PGDEP) et le Programme d’aide financière pour la planification de milieux de vie durables (PMVD), 11 proviennent de villes rivesudoises.

Le PGDEP appuie trois projets du territoire en lien avec la gestion durable des eaux de pluie. La Ville de Longueuil reçoit 255 970 $ pour le prolongement du boulevard Béliveau avec introduction de noues végétalisées; Saint-Basile-le-Grand empoche 361 500 $ pour construire un stationnement en pavé perméable et Otterburn Park obtient 500 000 $ pour la réhabilitation des infrastructures de gestion pluviale de six rues par l’implantation de noues engazonnées.

Le PMVD soutient, quant à lui, huit projets environnementaux qui contribueront à créer des milieux de vie durables et par le fait même, à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Dans l’agglomération de Longueuil, Brossard va pouvoir réaliser un Programme particulier d’urbanisme pour l’aire TOD Panama 2020-2050 avec une subvention de 74 733 $. Quant à la Ville de Longueuil, une aide de 150 000 $ va permettre d’élaborer un Programme particulier d’urbanisme du boulevard Taschereau.

Un sentier multifonctionnel traversant la MRC de la Vallée-du-Richelieu du nord au sud sera financé par le ministère à hauteur de 20 000 $, tandis que 25 285 $ serviront à construire une Trame verte et active sur le territoire de Beloeil.

La Ville de Carignan, qui souhaite produire un Guide de l’écoquartier, pourra mettre la main à la pâte en raison d’une contribution de 75 905 $.

Dans la même optique, la Ville de Saint-Amable reçoit un montant de 12 073 $ afin de réaliser un Plan de mobilité active.

Finalement, la MRC de Roussillon accueillera deux autres projets environnementaux. Avec un appui financier de 72 865 $, la Ville de Candiac va confectionner un Guide de planification et d’aménagement durable à faibles émissions de gaz à effet de serre, et Saint-Constant procédera à l’élaboration d’un Plan de développement du transport actif pour les accès à la gare avec un apport de 20 000 $.

« C’est une fierté de soutenir des municipalités dans la réalisation d’espaces qui contribuent au développement de milieux de vie durables, sains et de qualité. Cette action est nécessaire alors que nous devons tous nous adapter aux nouvelles réalités climatiques », a déclaré la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, par voie de communiqué.

Au total, près de 12 M$ ont été accordés pour la concrétisation d’une soixantaine d’initiatives soumises dans le cadre de ces deux programmes à travers la province.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.