Actualités

Place aux citoyens : un nouveau parti politique à La Prairie

Place aux citoyens : un nouveau parti politique à La Prairie
Juliette Poireau
le 15 février à 11:30

Le nouveau parti politique Place aux citoyens de La Prairie concourra aux prochaines élections municipales. Les candidats conseillers seront recrutés au printemps.

Le fondateur de Place aux citoyens, Frédéric Galantai, s’est présenté avec l’équipe Ensemble pour les citoyens de Barbara Joannette lors des élections municipales de 2017. Avec 47 % des votes de son district à l’époque, Frédéric Galantai retentera sa chance pour siéger au conseil municipal sous la bannière de Place aux citoyens.

« Cela fait belle lurette que c’est le même parti qui dirige La Prairie, sans aucune opposition. Les conseillers actuels n’interviennent jamais contre les propositions du maire, ne s’opposent jamais. C’est le temps de donner plus de place aux citoyens », exprime M. Galantai.

Bien que Frédéric Galantai soit le fondateur et le chef du parti, ce n’est pas forcément lui qui concourra au poste de maire contre Donat Serres. « Lorsque tous les candidats-conseillers seront recrutés, nous allons voir qui a le plus de chances de gagner contre le maire Donat Serres », explique-t-il.

Le recrutement des candidats devrait s’amorcer ce printemps. Le parti cherche des gens de qualité qui veulent s’impliquer au sein de leur ville. « On veut des personnes avec différentes expertises qui seront capables de débattre sur les points soulevés et les sujets discutés qui concernent les citoyens », détaille M. Galantai.

Selon lui, le rôle d’un conseiller est « d’apporter les points de vue des citoyens au conseil municipal, et non d’appuyer continuellement les points de vue de la mairie ».

Les orientations de Place aux citoyens sont accès sur la préservation de l’environnement et du patrimoine du territoire.

« Des milliers de nouvelles habitations sont prévues à La Prairie dans les prochaines années avec la multiplication des projets de construction résidentielle, soutient M. Galantai. Pourtant, selon mes constatations, les citoyens ne souhaitent pas de cette direction pour leur ville, ils veulent plutôt garder des espaces verts et préserver le cachet de la municipalité. »  

Pour le moment, une vingtaine de collaborateurs aident à la construction du parti, dont des comptables, des avocats, des gestionnaires, des urbanistes, des professionnels en relation publique, des organisateurs politiques, des anciens conseillers municipaux, etc. Ces personnes ne cherchent pas nécessairement à devenir candidats-conseillers, mais permettent d’aider le parti à approfondir certains dossiers de La Prairie.


Commentaires

Le futur maire de La Prairie en la personne de M. Frédéric Galantai devrait apparaître plus souvent car j'ai confiance à son approche. Il est grand temps que Donat Serres quitte. On demande à plusieurs reprises des changements et rien se passe. J'aime le slogan de son projet (Place aux citoyens). M. Serres ne serre pas assez la vis au sujet de la construction des consos en quantité industrielle et ne se gêne pas pour enlever la verdure. Que fait-il au sujet du réchauffement de la planète ? Il est grand temps que ça change.

le 21 octobre à 10:25, par Anna Pelletier,

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.