Actualités

Montérégie : 155 M$ pour 46 projets d’infrastructures d’eau modernes

Montérégie : 155 M$ pour 46 projets d’infrastructures d’eau modernes
Juliette Poireau
le 14 septembre à 14:00

Les gouvernements fédéral et provincial investiront chacun 77,5 M$ pour réaliser 46 projets d’infrastructures d’eau modernes et efficaces à travers la Montérégie dans le but d’offrir des services adéquats à la population.

La ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités Catherine McKenna et la ministre provinciale des Affaires municipales et de l’Habitation Andrée Laforest en ont fait l’annonce le 11 septembre, par voie de communiqué.

Ces projets permettront, entre autres, de moderniser les réseaux municipaux d’alimentation et de traitement de l’eau potable, de gestion des eaux pluviales et de collecte et traitement des eaux usées.

La somme investie par Ottawa découle du volet Infrastructures vertes du plan Investir dans le Canada, tandis que celle du Québec provient du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU).

Rappelons que les deux paliers de gouvernement ont dévoilé le 20 août dernier un financement de 637,8 M$ pour actualiser les infrastructures d’eau dans la province.

« Il est primordial que toutes les Québécoises et tous les Québécois aient accès à des services essentiels de qualité. Je suis d’autant plus fière des investissements annoncés qu’en plus de contribuer au bien-être des générations d’aujourd’hui et de demain, ils auront des retombées positives considérables pour la reprise économique. Il s’agit là d’un bel exemple de partenariat au bénéfice des collectivités », a déclaré Andrée Laforest par voie de communiqué.

Pour ce qui est du territoire couvert par TVRS, treize villes sont concernées par la réalisation de travaux d’infrastructures d’eau qui comprennent le remplacement et la construction des installations, ainsi que la restauration des lieux.

Remplacements de conduites d’eau potable et eaux usées

À Boucherville, 475 mètres de conduites d’eau potable seront remplacés grâce à un financement de 332 500 $ du Canada et du Québec, ainsi que 83 125 $ de la ville.

Même projet à Carignan pour 489 mètres de canalisations avec plus de 800 000 $ de participation monétaire des deux gouvernements et 205 992 $ de la municipalité.

Idem à Longueuil, qui doit changer 6 591 mètres de conduites d’eau potable pour plus de 8,4 M$ d’investissements. La Ville contribuera avec plus de 1,6 M$, alors que les autorités ministérielles assumeront le reste.

À Otterburn Park, ce sont 4 554 mètres de canaux d’eaux potables et usées qui sont à moderniser pour un peu moins de 4 M$ partagés par les gouvernements et 1 M$ de la ville.

Même plan à Saint-Constant qui doit en remplacer 1 278 mètres avec près de 1,5 M$ du fédéral et provincial, ainsi que 374 185 $ des fonds publics.

Sainte-Catherine comprendra un projet similaire sur 2 824 mètres de conduites pour 2,2 M$ de Québec et Ottawa, en plus de 550 070 $ de ses coffres.

Remplacements de conduites d’eau potable, d’égouts sanitaires et pluviaux

À Brossard, le projet porte sur le remplacement d’environ 2 818 mètres de canalisations d’eau potable, d’égouts sanitaires et pluviaux. Ottawa investira un peu moins de 2 M$, tout comme Québec, tandis que la ville déboursera près de 1 M$ pour la réalisation des travaux.

Idem pour la Ville de Saint-Lambert qui doit renouveler quelque 2 196 mètres de conduites avec 2,2 M$ des gouvernements et 546 120 $ de ses fonds.

La Ville de Candiac procédera à la modification de 2 657 mètres des trois mêmes canaux pour une contribution fédérale et provinciale de plus de 1,3 M$ chacune, alors que la ville injectera près de 660 000 $.

À Chambly, on parle d’environ 3 004 mètres de ces trois canalisations pour plus de 3 M$ de la part du pays et de la province. La Ville versera un peu moins de 775 000 $.

La Ville de Mont-Saint-Hilaire doit, quant à elle, remplacer 3 728 mètres de conduites d’eau potable et d’égouts sanitaires avec 4 M$ d’Ottawa et Québec et 1 M$ de ses coffres.

L’ensemble des composantes du poste de pompage d’eaux usées sanitaires et pluviales de La Prairie est à changer, et le coût des travaux est estimé à plus de 3,5 M$. La Prairie déboursera 714 600 $, et les gouvernements se partagent le reste.

Importants travaux à Saint-Denis-sur-Richelieu

Des travaux majeurs sont à réaliser à Saint-Denis-sur-Richelieu, ou 1 7770 mètres de conduites sont à remplacer pour améliorer les aqueducs et les systèmes d’égouts sanitaires et pluviaux, en plus d’installer de nouvelles conduites d’égouts. Cette première phase est estimée à 1,7 M$.

Également, la chaîne de traitement membranaire à l’usine de production d’eau potable de la Régie de l’aqueduc intermunicipale du Bas-Richelieu doit être modifiée et un traitement des eaux résiduaires doit être ajouté. Il faudra de plus remplacer prise d’eau et de la conduite d’adduction. C’est travaux coûteront plus de 14 M$.

Pour ces deux projets, la municipalité de Saint-Denis-sur-Richelieu déboursera 3,2 M$.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.