Actualités

Mont-Saint-Hilaire concrétise la création d’une ceinture d’aires protégées en piémont de sa montagne

Mont-Saint-Hilaire concrétise la création d’une ceinture d’aires protégées en piémont de sa montagne
Image : TVRS
Juliette Poireau
le 24 novembre à 11:00

La Ville de Mont-Saint-Hilaire acquiert 16,1 hectares de milieux naturels à des fins de conservation à perpétuité dans le cadre de la conclusion d’un projet d’acquisition d’aires protégées en piémont amorcé en 2019.

La première phase de ce projet a permis à la Ville de protéger 10,6 hectares en 2019, ajoutant ainsi 5,5 hectares cette année avec l’acquisition de trois propriétés additionnelles. Ces nouveaux secteurs préservés représentent un investissement de 104 040 $, pour un total de près de 200 000 $ pour tous les milieux naturels conservés à perpétuité dans les deux dernières années.

Une somme subventionnée à parts égales par la Ville, le gouvernement du Québec et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) dans le cadre du programme de la Trame verte et bleue du Grand Montréal, et bonifiée par l’appui financier du ministère de l’Environnement et la Lutte aux changements climatiques du Canada via le Programme d’intendance de l’habitat des espèces en péril.

La conclusion de ce projet complète ainsi la création d’une ceinture verte de milieux naturels protégés en piémont urbanisé du mont Saint-Hilaire représentant plus de 65 hectares, ce qui assure la survie d’importants habitats et espèces en péril.

La Ville procède actuellement à l’aménagement d’un sentier pédestre sur ces propriétés dans le but de prolonger le parcours existant pour en faire un réseau de 4 km reliant plusieurs quartiers. Les citoyens pourront en bénéficier dès le printemps prochain.

Ces actions s’inscrivent dans le projet Viens faire le tour, dont l’objectif est de faire du piémont du mont Saint-Hilaire un réseau d’aires protégées diversifié, connecté et accessible.

« Depuis 20 ans, la Ville de Mont-Saint-Hilaire et le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire posent ensemble des actions concrètes qui font une différence dans la protection des milieux naturels locaux. En cette deuxième phase du projet, les terrains acquis à des fins de conservation à perpétuité nous permettent de boucler la boucle de la ceinture verte qui est maintenant complétée avec une superficie de 65 hectares de milieux protégés et accessibles en piémont urbanisé, offrant ainsi aux citoyennes et aux citoyens de Mont-Saint-Hilaire un cadre de vie exceptionnel en pleine nature », a déclaré le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, par voie de communiqué.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.