Actualités

Meilleur contrôle des pesticides à McMasterville

Meilleur contrôle des pesticides à McMasterville
Juliette Poireau
le 11 février à 16:45

La municipalité de McMasterville présente un projet de règlement sur l’utilisation des pesticides sur son territoire, afin d’en assurer un meilleur contrôle.

Parmi les nouvelles normes, on retrouve notamment l’interdiction d’utiliser des pesticides prohibés du Code de gestion des pesticides, tandis que seuls les pesticides à faible impact seront tolérés sans permis.

L’usage de pesticides plus puissants sera autorisé que pour des situations exceptionnelles, comme lors d’une infestation, et nécessitera une demande de permis ou devra répondre à certains critères définis.

De plus, les zones dites sensibles, dont les établissements scolaires, les cliniques, les résidences pour aînés, les parcs, ou tout autre espace fréquenté par la population, entraîneront des règles d’épandage plus strictes.

Dès l’adoption de ce projet de règlement, prévue à la séance du conseil municipal du 15 mars, les entrepreneurs qui souhaitent procéder à l’application de ces produits devront se prévaloir d’un certificat d’enregistrement annuel délivré par la Municipalité, en plus de posséder un permis du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques; une assurance de responsabilité civile et professionnelle, une certification en gestion environnementale des espaces verts; et des véhicules certifiés pour l’épandage.

D’autres conditions pourraient être déterminées par la Municipalité.

« L’objectif est de réduire au maximum l’utilisation des pesticides ou, advenant une situation exceptionnelle en nécessitant l’application, de l’encadrer de la meilleure manière qui soit. Un travail rigoureux a été effectué par l’équipe municipale pour l’élaboration de ce projet de règlement en s’inspirant des meilleures pratiques en la matière », détaille Martin Dulac, maire de McMasterville.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.