Actualités

Longueuil installera que la moitié des patinoires extérieures cet hiver

Longueuil installera que la moitié des patinoires extérieures cet hiver
Juliette Poireau
le 02 décembre à 11:30

Cet hiver, uniquement la moitié des patinoires extérieures de Longueuil seront accessibles aux citoyens, en raison d’un manque de main d’œuvre et des mesures sanitaires liées à la pandémie.

Les élus de Longueuil Citoyen ont constaté que de nombreuses bandes de patinoires du territoire ne sont toujours pas installées. En effet, selon les derniers chiffres obtenus par le parti, 42 patinoires sur 79 seront ouvertes cet hiver.

Plus précisément, 37 surfaces glacées seront fermées (13 patinoires et 24 ronds de glace), tandis que 42 surfaces sont maintenues (23 patinoires et 19 ronds de glace).

De plus, la répartition des patinoires accessibles ne semble pas « équitable », selon le chef de l’opposition officielle, Xavier Léger. À Greenfield Park, c’est seulement un tiers des patinoires qui seront ouvertes : « Certains citoyens devront marcher près d’une demi-heure pour se rendre sur la glace », se désole-t-il.

Pour lui, la Ville de Longueuil « prive » les citoyens de cette activité hivernale incontournable.

Lors du dévoilement du budget 2021 de la Ville de Longueuil, d’ailleurs adopté hier soir par le conseil municipal, la mairesse Sylvie Parent a profité de sa tribune pour faire le point sur « le dossier des patinoires ».

Mme Parent a expliqué que les organismes qui entretiennent la plupart des patinoires du territoire ont mentionné « manquer de main d’œuvre », alors que dans le contexte de la pandémie, du personnel additionnel est nécessaire pour surveiller les lieux et faire respecter les mesures sanitaires imposées par le gouvernement. D’ailleurs, Québec a annoncé lundi l’interdiction de jouer au hockey sur les patinoires libres situées en zone rouge, tandis que 25 personnes maximum pourront être sur la glace en même temps. 

« Les organismes ne peuvent pas répondre à cette pression supplémentaire », a exprimé la mairesse.  

Cependant, Xavier Léger précise que ce sont les cols bleus qui s’occupent d’installer les patinoires, et que l’entretien des glaces est effectué par le même groupe, sauf dans l’arrondissement de Saint-Hubert.

« Il me semble que nous avons le même nombre de cols bleus que l’année passée, voire plus, affirme le chef de l’opposition. Ils pourraient entretenir toutes les glaces. »

Sylvie Parent paraît désolée de cette situation, et assure que son équipe « essaye de minimiser au maximum l’impact sur les activités, surtout pour cet hiver », bien que la réalité de la pandémie fasse « très mal » au niveau de ces services.

Pistes de solution

Le président de l’arrondissement de Greenfield Park, Robert Myles, pense qu’il est tout à fait possible de « trouver de la main d’œuvre dans les prochaines semaines ». Le conseiller propose que ce soit les cols bleus qui installent les panneaux nécessaires à l’ouverture de « toutes les patinoires normalement prévues à Longueuil ».

Pour sa part, le président de l’arrondissement du Vieux-Longueuil, Benoit L’Écuyer, fait « un appel à tous pour trouver les bras nécessaires » afin de procéder au montage et à l’entretien des patinoires durant l’hiver. « Il est impensable qu’on fasse une croix sur la moitié de nos patinoires sans rien faire », exprime-t-il.

Le chef de l’opposition officielle soulève quant à lui de faire affaire avec des compagnies privées. « Nous ne sommes pas des spécialistes en travaux publics, mais je doute que toutes les pistes de solutions aient été étudiées », soutient-il.

Xavier Léger déplore l’inexistence de discussion avec les membres du conseil sur le sujet. Il se questionne alors sur la tenue des autres activités hivernales proposées à Longueuil, dont la pente à glisser du parc Michel-Chartrand ou le ski de fond.

« La mairesse a encore démontré qu’elle est complètement déconnectée des besoins des citoyens », affirme-t-il.

Rappelons que le Programme des activités hivernales de Longueuil n’a pas été présenté, alors que plusieurs autres villes l’ont fait.

Selon des informations recueillies par l’opposition officielle la semaine dernière, Longueuil était toujours en attente des consignes de la Santé publique avant de déterminer si certaines patinoires pouvaient être installées.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.