Actualités

Longueuil accueille favorablement l’aide financière de 2,3 G$ pour les municipalités

Longueuil accueille favorablement l’aide financière de 2,3 G$ pour les municipalités
Image : TVRS
Juliette Poireau
le 29 septembre à 11:15

La Ville de Longueuil salue le gouvernement du Québec concernant l’octroi d’une aide financière de 2,3 milliards de dollars destinée aux municipalités et aux organismes de transport collectif pour pallier les pertes de revenus et les dépenses engendrées par la pandémie de COVID-19.

L’enveloppe de 2,3 G$ sera financée à parts égales par le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire. Les organismes de transport collectif se partageront une aide financière totale de 1,2 G$, tandis que les municipalités se partageront les 800 M$ restants. 

Néanmoins, les montants exacts pour chaque municipalité ne sont pas encore dévoilés.

« Des lettres des ministères des Affaires municipales et des Transports sont attendues pour connaître la somme qui nous sera alloué, détaille la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent. Nos demandes sont de l’ordre de plus de 25 M$, alors on s’attend au minimum à recevoir ça. »

Pour le transport collectif, c’est l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) qui recevra les fonds à redistribuer aux différents réseaux de transport du territoire. Le montant octroyé permettra d’éponger les pertes de revenus communes des organismes de transport collectif faisant partie de l’ARTM.

Au mois de mai, les pertes occasionnées par la baisse considérable de l’achalandage dans les transports en commun étaient de l’ordre de plus de 162 M$ pour l’ARTM.

En raison de la pandémie, la Ville de Longueuil affiche un déficit de 10 M$. La principale source, les pertes de revenus, tels que les places de stationnement aux abords du métro, le ralentissement des développements immobiliers ou bien les droits de mutation. « Ces sources de revenus sont encore loin d’être rétablies », confie la mairesse.

À noter que la subvention que recevront les villes peut être utilisée sur le budget 2020 et/ou sur celui de 2021. Ce dont se réjouit d’ailleurs Mme Parent : « Ce qui est intéressant, c’est que si on parvient à ne pas trop toucher à la somme qui va nous être octroyée en 2020, parce qu’on y arrive mieux que prévu, cela va nous servir à nous prémunir pour 2021. La beauté de la chose c’est de nous permettre de l’étaler sur les deux années. »

Au niveau de l’agglomération de Longueuil, les subventions aideront à maintenir les services de sécurité publique, dont la police, les pompiers et le traitement des eaux.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.