Actualités

Loin du nombre de places attendues en service de garde

Loin du nombre de places attendues en service de garde
Juliette Poireau
le 15 février à 15:45

Sur les 2 267 nouvelles places attendues dans les Centres de la petite enfance (CPE) de la Montérégie, seulement 294 ont été créées depuis deux ans.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, avoue avoir été « incapable » d’ajouter les 13 500 places en CPE initialement prévues par la Coalition Avenir Québec (CAQ).

En Montérégie, c’est juste 13 % des places promises qui ont été implantées.

Un retard qui fait grimper le nombre de noms sur les listes d’attente pour obtenir une place en CPE à travers la province. Une augmentation de 8 000 personnes est constatée sur les listes d’attente depuis l’arrivée de la CAQ au pouvoir. Présentement, 50 000 enfants québécois n’ont pas accès à une garderie.

Pour l’opposition officielle à l’Assemblée nationale, le Parti Libéral du Québec, la situation actuelle s’explique par « l’entêtement de la CAQ pour l’implantation des maternelles 4 ans, le manque de reconnaissance des éducatrices en milieu familial, et le manque de soutien envers les services de garde dans le contexte de la pandémie qui cause des fermetures et conséquemment des demandes supplémentaires en CPE ».  

Nouvelles places

Parmi les nouvelles places dans les services de garde de la région, on en retrouve, entre autres, 80 avec l’aménagement d’une deuxième installation du CPE Les Mini Découvreurs de Boucherville, 62 avec l’implantation d’un troisième établissement du CPE Petit à Petit à Contrecœur et 70 avec la construction d’une troisième infrastructure du CPE Les Copains d’abord à Saint-Mathieu-de-Beloeil.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.