Actualités

Les salles de sport rouvrent pour une deuxième fois

Les salles de sport rouvrent pour une deuxième fois
IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 26 mars à 11:30

Vendredi 26 mars marque la deuxième réouverture des salles de conditionnement physique depuis le début de la pandémie. La dernière fermeture remonte au 8 octobre 2020.

C’est donc depuis presque six mois, les Québécois et Québécoises n’avaient plus accès à cette option pour se tenir en forme. Une réouverture appréciée selon certains citoyens rencontrés par TVRS.

« Je suis très heureux de revenir au gym, un bon entraînement, ça fait du bien. Pour me tenir en forme, j’essayais de marcher 35 kilomètres par semaine pour me tenir en forme, mais ce n’est pas pareil qu’au gym », soutient un homme qui est venu s’entraîner vendredi matin dans une salle de sport de Longueuil.

« Les gens avaient vraiment besoin de bouger, et la réouverture des gyms offre un outil de plus à la population pour se maintenir active », mentionne Renaud Beaudry, vice-président d’Éconofitness.

« C’était très important pour moi de revenir au gym pour me tenir en forme, raconte une dame. Six mois, c’était très long, car à la maison ce n’est pas pareil. J’ai fait beaucoup de marche et utilisé des poids libres, ce qui n’a rien à voir avec les appareils. Ce qui me manquait le plus, c’est vraiment les appareils de cardio. »

Néanmoins, plusieurs mesures sanitaires doivent être suivies lors d’une visite au centre de conditionnement physique, dont le port du masque obligatoire, le lavage de main à l’entrée et fréquemment durant son entraînement, la pratique de la distanciation sociale et le nettoyage des appareils sportifs après chaque manipulation.

Afin d’assurer une fluidité dans les visites et respecter la capacité d’une personne par 200 pieds carrés, les membres doivent prendre un rendez-vous pour venir s’entraîner, tandis que la durée des visites est limitée à une heure par personne.

« La désinfection et le ménage qui sont fait régulièrement, l’achalandage contrôlé et l’application des mesures sanitaires rendent les visites au gym entièrement sécuritaires », assure Renaud Beaudry.   

En zone rouge, les cours en groupe sont toujours suspendus. Seuls les entraînements individuels, en duo, avec un coach ou sa bulle familiale sont permis.

Malgré toutes ces restrictions, Renaud Beaudry rappelle l’importance de se tenir en forme : « Le fait d’être actif, c’est bénéfique pour la santé physique, mais aussi pour la santé mentale. De plus, en meilleure condition physique on est, mieux on est outillé pour affronter la maladie, quelque qu’elle soit. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.