Actualités

Le Service d’entraide de Saint-Philippe prépare sa Guignolée

Le Service d’entraide de Saint-Philippe prépare sa Guignolée
Juliette Poireau
le 01 décembre à 09:55

Le Service d’entraide de Saint-Philippe prépare actuellement sa Guignolée annuelle avec l’objectif de remettre une trentaine de paniers de Noël aux familles démunies du territoire.

L’organisme fait donc appel à la charité des citoyens, bien que la présidente Lise Legrand assure que les Saintphilipiens sont toujours « très généreux » quand vient la Guignolée, en plus d’offrir des produits de « qualité et en bonne quantité ».

« Noël c’est pour faire plaisir », confie-t-elle. C’est pourquoi les denrées non périssables, les jouets, les produits d’hygiène et tout autre petit cadeau sont conviés pour embellir le temps des fêtes des familles dans le besoin. Les dons en argent sont également les bienvenus pour renflouer la banque alimentaire de l’organisme.

Plusieurs façons de donner

Différents points de collecte seront aménagés sur le territoire dimanche prochain, le 6 décembre, pour amasser les dons des citoyens. L’un d’entre eux sera situé à l’extérieur du Complexe Élodie-P.-Babin, de 9 h à 15 h. De plus, il sera possible de remettre ses dons à la pharmacie Uniprix de Saint-Philippe le même jour.

À pareille date, des employés municipaux et des bénévoles sillonneront les rues de Saint-Philippe avec des camionnettes pour récupérer les dons. Les résidents n’auront qu’à déposer leurs denrées ou autres produits dans les coffres.

Dans le respect des mesures sanitaires en lien avec la pandémie de COVID-19, les dons seront mis en quarantaine pendant 48 heures avant d’être acheminés au Service d’entraide pour la distribution des paniers de Noël.

Les dons amassés permettront à l’organisme d’offrir de l’aide alimentaire tout au long de l’année et de confectionner les paniers de Noël dans le cadre de sa Guignolée.

Un don de 5 000 $

Le conseil municipal de Saint-Philippe a remis un chèque de 5 000 $ à l’organisme pour qu’il puisse poursuivre sa mission d’aide à la communauté.

Lise Legrand est « ravie » de cette annonce et explique que cet argent sera utilisé pour « acheter de la nourriture périssable et non périssable » pour varier les paniers de Noël et les produits des étagères.

Ce don est d’autant plus important dans le contexte de la pandémie qui a amené de nouvelles familles à bénéficier des services de l’organisme.

« On a constaté plus de demandes aléatoires pour l’aide alimentaire, soutient la présidente de Service d’entraide. Certaines personnes ont eu besoin de nos services qu’une ou deux fois, tandis que de nouvelles familles régulières se sont ajoutées. »

En 2020, ce sont près d’une vingtaine de famille par mois qui ont eu recours au service d’aide alimentaire de l’organisme Service d’entraide de Saint-Philippe.  

« On va faire tout notre possible pour aider toutes les familles dans le besoin du territoire, c’est ça notre mission », conclut Lise Legrand.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.