Actualités

Le Marché de Noël et des traditions de Longueuil s’adapte à la pandémie

Le Marché de Noël et des traditions de Longueuil s’adapte à la pandémie
Image : Marché de Noël et des traditions de Longueuil
Juliette Poireau
le 11 novembre à 13:00

Cette année, en raison de la pandémie de COVID-19, le Marché de Noël et des traditions de Longueuil aura lieu en format virtuel. « Une décision prise à la dernière minute », selon Lucie Gauthier, coordonnatrice générale et directrice artistique des Métiers et traditions de Longueuil.

Bien que le gouvernement du Québec ait annoncé ce matin, mercredi 11 novembre, que les marchés de Noël intérieurs et extérieurs pourront avoir lieu en respectant les mesures sanitaires pour les endroits publics, Lucie Gauthier explique que cette nouvelle « arrive trois mois trop tard ».

En effet, le Marché de Noël et des traditions de Longueuil, comme d’autres marchés d’ailleurs, prend des mois à préparer. « On définit le concept au printemps, on procède à la location des maisonnées en été et on commence la logistique en septembre », raconte Lucie Gauthier. Inutile de dire que deux semaines sont insuffisantes pour mettre en place un marché au début du mois de décembre.

« Honnêtement, je ne sais pas qui est heureux de cette nouvelle », confie-t-elle.

Ce n’est pourtant pas les demandes à la Santé publique qui manquaient : « Nous courrons auprès de la Santé publique depuis le mois de mai pour avoir des directives concernant la tenue du Marché de Noël. Sans jamais recevoir de guide sanitaire, nous avons suivi les recommandations quotidiennes du gouvernement, pour décider d’annuler le marché en présentiel le 13 octobre pour se lancer dans un format virtuel », confie Lucie Gauthier.

Ainsi, le Marché de Noël et des Traditions de Longueuil se déroulera en ligne du 24 novembre au 24 décembre. Sous forme de calendrier de l’Avent, chaque jour réserve une surprise aux personnes qui exploreront le marché virtuel.

Des prestations d’artistes locaux, des contes, des activités du temps des fêtes, des recettes secrètes et la présence du Père Noël sont attendus tout au long de l’événement.

Afin d’encourager l'achat local, comme chaque année, la plateforme permettra aux visiteurs de découvrir les produits des artisans et de les acheter directement en ligne. À pleine capacité, le marché prévoit une quarantaine d’exposants. Pour ceux et celles qui préfèrent voir et toucher les produits présentés, le Vieux presbytère St. Mark sera transformé en boutique éphémère la fin de semaine où se trouveront des échantillons des productions des artisans.

Finalement, il sera possible de participer au concours hebdomadaire « La boîte-cadeau du Marché », d’une valeur de 150 $ et regroupant des marchandises des exposants.

Pour que l’esprit féérique du parc St. Marck ne soit complètement abandonné, le Vieux presbytère sera illuminé et une œuvre éphémère ornera le lieu, cette année vide de ses maisonnées traditionnelles.  

C’est l’auteure longueuilloise Kim Thúy qui agira à titre de porte-parole pour faire découvrir les artisans locaux et leurs créations à la population.

Malgré la nouvelle qui autorise la tenue des marchés de Noël dans tout le Québec, il n’y aura pas d’activité de dernière minute organisée par les Métiers et traditions de Longueuil. Lucie Gauthier explique que ce serait « trop compliqué, que les mesures sanitaires sont difficiles à instaurer et que personne n’est à l’abri des éclosions ».

Pour elle, le Marché de Noël et des traditions présente une « belle formule réinventée » qui répond à la volonté d’avoir un événement hivernal du temps des fêtes. « En virtuel, on peut quand même offrir des activités, des ateliers et du divertissement, ce qui est interdit actuellement », soutient-elle. De plus, ce format permet d’encourager l’achat local et la reconnaissance des artisans locaux, comme c’est le cas tous les ans.

Lucie Gauthier est catégorique : « Il n’y aura pas d’activités de dernière minute au parc St-Mark, c’est trop compliqué à organiser, les mesures sanitaires sont difficiles à instaurer et on n’est pas à l’abri des éclosions. Honnêtement, je ne sais pas qui est heureux de cette nouvelle. Nous, nous vous présentons une belle formule réinventée qui garde son allure d’événement hivernal avec les activités, le divertissement et l’achat local. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.