Actualités

La Rive-Sud met en berne ses drapeaux en soutien à la Ville de Québec

La Rive-Sud met en berne ses drapeaux en soutien à la Ville de Québec
Juliette Poireau
le 03 novembre à 11:40

À la suite des événements tragiques survenus à Québec, samedi dernier, plusieurs villes de la Rive-Sud mettent en berne leurs drapeaux en guise de soutien et de solidarité.

Le soir de l’Halloween, un homme de 24 ans vêtu d’un habit médiéval a attaqué au sabre une dizaine de personnes dans le Vieux-Québec faisant deux victimes et cinq blessés.

« Mes premières pensées vont aux familles et aux proches des victimes, ainsi qu’aux personnes gravement blessées par cette agression à l’arme blanche. Au nom de tous les Laprairiens, je leur offre nos condoléances les plus sincères et un prompt rétablissement », a déclaré le maire de La Prairie, Donat Serres, qui salue également le maire Régis Labeaume pour sa « sensibilité et son leadership » dans cette situation.

La Prairie met son drapeau en berne pour une semaine et le clocher de l’église La Nativité de la Sainte-Vierge sera illuminé de blanc et de bleu.

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, a demandé la mise en berne des drapeaux de l’hôtel de ville pour « rendre hommage aux victimes du tragique événement survenu dans notre Capitale-Nationale ». La Ville de Longueuil mentionne que tous ces concitoyens sont « solidaires avec la Ville de Québec ».

La Ville de Brossard a procédé à la mise en berne de ses drapeaux hier, qui le demeureront jusqu’à demain, le 4 novembre. L’ensemble des employés municipaux transmettent leurs pensées « les plus sincères aux familles des victimes et des survivants de cette attaque ». La mairesse Doreen Assaad a mentionné que « cette troublante tragédie remet à l’avant-scène un enjeu de société trop souvent relégué en arrière-plan, la santé mentale (…) et que personne n’est à l’abri d’une situation de détresse psychologique ».

La Ville de Candiac a aussi procédé à la mise en berne de son drapeau municipal en solidarité avec les proches des victimes et les survivants de l’agression armée survenue à Québec, et ce, jusqu’au 5 novembre. « Nos pensées accompagnent l’ensemble de la population de la ville de Québec en ces moments difficiles », exprime la Ville.

La Ville de Saint-Basile-le-Grand souhaite « ses plus sincères condoléances aux familles des victimes » et mentionne que ses pensées « se tournent vers les personnes qui ont été blessées et vers celles qui ont porté secours aux victimes ». Les drapeaux de la mairie seront en berne jusqu’à ce soir.

Le conseil municipal et les citoyens varennois offrent eux aussi « leurs sincères condoléances aux familles et proches des victimes de l’attaque de Québec » et souhaitent un « prompt rétablissement » aux personnes blessées. La mise en berne des drapeaux témoigne de la solidarité de la Ville de Varennes.

Les drapeaux de l’hôtel de ville de Boucherville ont également été mis en berne hier. La Ville offre « ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches des deux victimes » et souhaite « un prompt rétablissement » aux cinq blessés de ce drame.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.