Actualités

La mairesse de Sainte-Julie ne sollicitera pas de nouveau mandat

La mairesse de Sainte-Julie ne sollicitera pas de nouveau mandat
Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie.
Juliette Poireau
le 04 mai à 16:00

La mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, a annoncé cet après-midi qu’elle ne sollicitera pas de nouveau mandat aux prochaines élections municipales de novembre, après 25 ans de services pour la ville de Sainte-Julie.

« Après 25 ans de carrière en politique municipale et ayant occupé plusieurs postes importants, je pense avoir fait le tour du jardin. Au terme de mon implication dans le monde municipal, je pense que je ne peux pas faire plus, a-t-elle déclaré. Je quitte avec le sentiment du devoir accompli. »

En effet, Suzanne Roy est mairesse de Sainte-Julie depuis 2005, et a été conseillère municipale pour la Ville de Sainte-Julie de 1996 à 2005 avant son élection à la tête de la ville. De plus, Suzanne Roy a été élue présidente de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ) à quatre reprises, ainsi que préfète de la MRC de Marguerite-D’Youville pendant plusieurs années.

Selon elle, les objectifs qu’elle s’était fixés pour Sainte-Julie sont désormais atteints : « Quand je me suis présentée pour la première fois, je voulais faire de Sainte-Julie une ville de la famille. C'est-à-dire de pouvoir naître à Sainte-Julie et avoir accès à tous les services; de pouvoir grandir, s’éduquer, s’amuser; de pouvoir continuer ses études supérieures sans avoir besoin de déménager; de pouvoir y travailler et se rendre à son travail de manière efficace; et de pouvoir y vieillir paisiblement. Mon objectif fondamental c’était de transformer la banlieue-dortoir en un milieu de vie épanouissant en incluant les citoyens dans l’ensemble des démarches. Aujourd’hui, ces objectifs me semblent en grande partie accomplis, tout comme celui de donner une bonne santé financière à la Ville de Sainte-Julie. »

Les projets dont elle est fière sont ceux qui ont permis de faire évoluer la ville de Sainte-Julie en un endroit où on prend racine, comme la bibliothèque, le viaduc, le lien cyclable entre Saint-Bruno-de-Montarville et Sainte-Julie, le stationnement incitatif, le transport collectif gratuit et la santé financière de la ville, qui était l’élément premier sur lequel se pencher, selon la mairesse.  

Elle explique sa décision par volonté de prendre un temps de repos et profiter des moments à venir avec sa famille et sa nouvelle petite fille. Aucun projet n’a été annoncé cet après-midi pour Suzanne Roy : « Après ma période de repos, je verrais ce que je ferais pour la suite. »

D’ici le 7 novembre prochain, la mairesse promet qu’elle continuera de servir les citoyens de Sainte-Julie avec autant de cœur et de dynamise.

Néanmoins, elle quittera bientôt son poste de cheffe du parti La Voix des citoyens pour laisser la place aux autres candidats. Suzanne Roy affirme toutefois qu’elle restera membre de son parti et qu’elle l’appuiera, mais, cette fois, en tant que citoyenne.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.