Actualités

La Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud est de retour!

La Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud est de retour!
Juliette Poireau
le 16 novembre à 12:45

En raison de la pandémie de COVID-19, la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud se réinvente pour sa 19e édition avec l’objectif d’amasser 350 000 $ destinés aux personnes démunies du territoire.

À partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 30 décembre, la population est invitée à faire des dons en argent et en denrées non périssables pour un élan de solidarité et d’entraide en ce temps des fêtes particulier. La crise sanitaire actuelle apporte son lot de conséquences, notamment l’insécurité alimentaire qui continue de croître.

Les demandes d’aide alimentaire se sont multipliées avec la pandémie qui a ajouté des personnes qui n’avaient jamais eu recours au soutien des organismes communautaires.

« La pandémie créée plus d’isolement et d’incertitude chez les gens qui ont perdu leur emploi, ce qui augmente considérablement les demandes dans les banques alimentaires. C’est pourquoi il est encore plus important, cette année, de donner », a souligné Danielle Danault, présidente de Cardio Plein air et porte-parole de l’événement pour la cinquième année.

Pour contribuer, les dons monétaires ou de denrées pourront être effectués dans les pharmacies Jean Coutu, ainsi que dans les épiceries IGA Louise Ménard, IGA Extra Marché du faubourg, Métro Drouin, Maxi et Provigo.

Il sera également possible de faire un don par texto en envoyant le mot « Noël » au 20222.

Dans le respect des mesures sanitaires, la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud a érigé un espace réservé pour la collecte de denrées non périssables au 1050 rue Auguste à Greenfield Park. L’entrepôt sera ouvert au public du 3 au 24 décembre, de 10 h à 16 h, du mardi au jeudi inclusivement. Afin d’éviter les rassemblements, il est obligatoire d’appeler au 514 993-2657 avant de se rendre à l’entrepôt pour déposer ses dons.

Tous les dons seront remis à 23 organismes accrédités du territoire qui aident directement les personnes défavorisées et offrent du dépannage alimentaire.

D’octobre 2019 à septembre 2020, ces organismes ont effectué 55 148 dépannages alimentaires aidant plus de 125 800 personnes, dont 40 % sont des enfants. À Noël dernier, 3 650 paniers ont été remis aux familles démunies, représentant plus de 10 500 personnes.

Après 18 ans de travail, la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud a permis d’amasser 5,2 M$ en argent, denrées et produits. Le président de l’événement, Jean-Marie Girard souhaite atteindre le 6 M$ cette année.

D’ailleurs, Danielle Denault souhaite que les donateurs « doublent » leurs dons pour cette édition 2020.

Pas de collecte de rue cette année

Le premier jeudi de décembre est normalement synonyme de la traditionnelle collecte de rue de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud. Une activité qui n’aura toutefois pas lieu cette année en raison des enjeux de santé publique.

Néanmoins, les médias du territoire participeront activement en matière de publicité et de sensibilisation le jeudi 3 décembre pour tout de même en « faire une grande journée de solidarité » dans le but de mobiliser les gens du milieu.

Une collecte extérieure de dons et de denrées sera tout de même organisée le samedi 5 décembre au parc St. Mark en collaboration avec le Marché de Noël et des Traditions de Longueuil.

Plus de 40 000 $ de dons déjà annoncés

Plusieurs entreprises, organisations et individus ont déjà confirmé leur contribution pour la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud. Les Caisses Desjardins offrent 10 000 $; le CN, 5 000 $; Cardio Plein air, 2 000 $ et IKEA Boucherville, 2 200 $. Les villes de Boucherville et de Longueuil participent avec une somme de 5 000 $ chacune. La Ville de Brossard remet quant à elle un chèque de 1 000 $, et la Ville de Saint-Lambert, 500 $.

C’est le cas également du député de Vachon, Ian Lafrenière, qui a tenu à remettre un don de 2 500 $, de la députée de Laporte, Nicole Ménard, avec 1 000 $, et du député fédéral de Longueuil–Saint-Hubert, Denis Trudel, avec 500 $. Le député de Taillon et ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, octroie 1 000 $.

En plus de Danielle Denault, l’entrepreneur Luc Poirier est le deuxième porte-parole de l’événement caritatif. Il a annoncé aujourd’hui une contribution personnelle de 5 000 $ et son implication pour mobiliser ses contacts à faire des dons.

Pour en savoir davantage, ou pour offrir ses services de bénévolat ou de partenariat : http://www.guignoleerivesud.org.


Commentaires

Bonjour, visiter le site de virtuelle & co car marie Eve lestage a fondée en 2019 un site avec lequel elle enseigne à des gens comment partir une entreprise sur internet, le journal local coup d’œil de sa région napierville lui a rendue un hommage étant donné que plusieurs personnes se sont lancés dans du télé travail, elle a une équipe super performante veuillez svp vérifier son site les associés sont des femmes de la rive sud également ce serait intéressant d’entendre des entrepreneures de la rive sud et de les interviewers. Merci

le 16 novembre à 16:28, par PROVOST,

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.